Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sequel - Three Words

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Polly

avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Sequel - Three Words   Sam 18 Nov - 18:55

Auteur : PoLLy (andreaparcoeur@hotmail.fr)
Genre : Sequel du zod "Three words / Confiance"
Time-Line : Ce qui se passe entre Mulder et Scully quand les Lone Gunmen qui l'appartment de la jeune femme. Jusqu'à ce que Scully sorte en pleine nuit sans raison et croise môsieur Doggett! lol
Disclaimers : Je ne touche pas d'argent à l'écriture de ce séquel, tout est à CC et Fox (bande d'égoïstes!!! lol)!

Like a Star @ heaven Note Like a Star @ heaven Petite dédicasse à Lulu et Timmy à qui j'avais promis il y a X temps d'écrire ce séquel, je suis désolée de toujours l'avoir reporté au lendemain, j'espère qu'il sera à la hauteur de vos espérances!!! lol

Three Words


« Je vous rappelle mes amis qu’on est en Amérique et que celui qui a le plus de voix n’est pas toujours élu. » Leur fit remarquer Mulder avec une touche d’arrogance.

« Bon… Je crois qu’on va vous laisser… » Se risqua Byers en adressant un regard entendu à ses deux compagnons.

« Prenez soin de vous. » Recommanda Frohique à Scully avant qu’ils ne s’éclipsent tous les trois.

« Mulder… Je… » Commença la jeune femme avant d’être interrompue.

« Non, Scully, je sais pourquoi tu fais ça et j’apprécie ton inquiétude mais après tout ce que j’ai vécu je ne peux pas rester sans rien faire. » Lui confia-t-il en s’approchant doucement, désolé d’avoir été si froid avec elle.

« Depuis ton retour… Je… Tu as changé, je sais que tu as vécu un traumatisme et tout est normal mais j’ai du mal à te reconnaître. A nous reconnaître. J’ai l’impression qu’un mur s’est dressé entre nous qu’il n’y a que quelques instants où une porte s’ouvre pour nous laisser communiquer. » Lui avoua Scully en baissant les yeux.

« Scully, j’ai changé, tu as changé, tout a changé… Je suis revenu, tu es enceinte, nous ne sommes plus partenaires… Les X-Files nous glissent entre les doigts, j’ai la sensation que tout s’effondre et que le seul moyen de maintenir la tête à la surface est de m’accrocher à la bouée que l’on me lance. » Lui expliqua-t-il avec culpabilité.

« J’ai l’impression qu’il y a autre chose Mulder. Dans ta voix, je… Je sens du reproche, de l’exaspération quand tu me parles et je ne sais pas d’où ça vient. Cela me fait peur d’imaginer que rien ne pourra plus être aussi facile qu’avant, notre… nos liens… » Murmura-t-elle, ses yeux brillant mais luttant contre la montée irrémédiable des larmes.

« Non, je t’assure, que pourrais-je te reprocher ? Tu as été là dès mon retour, tu as tout laissé tomber pour t’occuper de moi, je… Non. »

« Mulder ? Tout laissé tomber ? Mais… Rien d’autre ne m’occupait, rien d’autre ne m’intéressait plus que de te savoir en vie, que de savoir que tous ces mois passés à te rechercher et à prier n’ont pas été veins… »
Balbutia-t-elle, comme si elle avait pu penser à quoi que ce soit d’autre qu’à lui !

« Je parle de… » Il termina sa phrase en dirigeant son regard sur son ventre arrondi.

« Le… Le bébé ? » Bredouilla-t-elle, le puzzle se mettant finalement en place. « Oh mon Dieu Mulder, non ! Tu n’as pas cru que… ? »

Les yeux de Mulder s’illuminèrent soudainement d’une nouvelle lueur emplie d’espoir. Scully marcha jusqu’à lui pour se noyer dans ses bras, calant sa tête sous son menton.

« Tu as cru qu’en ton absence j’aurais eu la tête à… A essayer de faire un enfant ? Que j’aurais pu, en quelques jours, tout mettre en place alors que j’étais tout simplement détruite par tout cela ? Mulder… » Sa voix s’apaisa et sa respiration se calma quand elle s’éloigna de lui pour encadrer son visage de sa mains et le regarder dans les yeux. « Quand j’ai appris ton enlèvement, j’ai appris que non seulement mon collègue, mon meilleur ami, le seul homme sur terre en qui j’ai une confiance infinie… l’homme que j’aime plus que tout avait disparu. Mais j’ai aussi appris que le père de mon enfant risquait de ne jamais le voir naître ou grandir, ou… » Scully reprit son souffle en essuyant les larmes qui dévalaient ses joues. « Aller à l’école ou se marier… »

« Scully… »
Soupira Mulder, lui aussi en pleurs, serrant la jeune femme contre lui, de toutes ses forces, mais faisant attention à la rondeur de son ventre. « Je suis tellement désolé… »

« Si tu savais toutes les nuits que j’ai passées à pleurer sur ton lit en tenant l’une de tes chemises contre moi pour avoir un semblant de présence… Combien de fois je me suis endormie très tôt le matin, ton nom sur mes lèvres… Si j’ai réussi à me battre et à tenir le coup, ce n’est que parce qu’en moi subsistait une petite part de toi, un petit être qui rendait cette vie valable d’être vécue, même sans toi… » Continuait-elle à dire, ses ongles creusant le tissu de sa veste.

« Oh mon Dieu Scully, comment ai-je pu croire ça ? » Se repentit Mulder, caressant les cheveux de la jeune femme avec admiration.

« Tu as eu du mal à remettre les dates et tes souvenirs en place. » Répliqua-t-elle en lui adressant un sourire époustouflant.

« Et comment ai-je pu penser que cette nuit ait pu être anodine… » Recommença-t-il en embrassant le front de Scully. « Nous ne faisons jamais rien à moitié n’est-ce pas ? » Questionna-t-il, ses mains s’abaissant pour caresser le ventre de Scully.

« Je suis heureuse que tout soit de nouveau clair entre nous. » Annonça-t-elle en se défaisant de son étreinte, enlaçant ses doigts aux siens pour l’entraîner vers la chambre.

***


« Scully, est-ce que tu voudrais avoir un autre enfant ? » Demanda Mulder, le visage appuyé sur le côté de son ventre.

« Un autre enfant ? Mulder, je vais déjà essayer d’accoucher de celui-ci et je te répondrai après d’accord ? » Répondit-elle avec amusement.

« Je ne sais pas… Tu es si belle… Et puis, jamais je ne t’avais vue ainsi. » Lui confia-t-il, légèrement embarrassé de lui dire cela.

« Ainsi ? » Répéta la jeune femme, ne sachant pas si elle devait se sentir gênée ou complimentée.

« Aussi… Désinhibée… Romantique, passionnée… Douce… Sauvage… » Enuméra-t-il en embrassant la peau blanche et fine de son sein droit.

« Tout ça à la fois ? » Questionna-t-elle en emmêlant ses mains dans ses cheveux.

« Et bien plus encore. » Ajouta-t-il en se redressant pour capturer ses lèvres.

« Mulder, sois honnête. » Le menaça-t-elle ironiquement.

« Oui, bon, j’avoue, ta poitrine me fait tout simplement rêver. » Avoua-t-il enfin laissant ses mains vagabonder sur les dites parties qu’il vénérait sans fin.

« Je crois que… » Commença Scully se glissant hors du lit. « Je pense que tu devrais terminer d’étudier ces données que les Lone Gunmen ont décryptées. » Annonça-t-elle à regret.

« Scully… Tu es le Diable… » Marmonna Mulder en s’extirpant des draps, sachant pourtant qu’elle était la voix de la raison.

S’il restait une minute de plus au contact de sa peau il ne vivrait plus que pour l’embrasser et la faire sourire, rire, gémir…

Scully s’enferma dans la salle de bain et n’en sortit que quelques minutes plus tard, entièrement vêtue. Assis devant l’écran de l’ordinateur, Mulder l’observa, visiblement interloqué.


« Scully ? Où vas-tu à cette heure ? » L’interrogea-t-il en se levant pour aller à sa rencontre.

Se hissant sur la pointe des pieds, Scully déposa un baiser volatil sur ses lèvres. Endossant son menton, elle posa la main sur la poignée de la porte.


« Je vais chercher quelques vêtements et affaires à toi. » Déclara-t-elle, sachant qu’elle le surprendrait.

« Scully, je peux y aller.. tu… »

« Je suis enceinte Mulder, pas malade. Je pensais que ces dernières heures t’avaient prouvé que j’étais encore bien en forme. »
Décocha-t-elle en riant.

« Hum… Et j’aime toutes ces formes… » Affirma Mulder en détournant ses mots.

« A tout à l’heure. »

Mulder regarda la jeune femme sortir, un sourire étirant ses lèvres d’une oreille à l’autre. En si peu de temps tout s’était parfaitement éclairci et il avait retrouvé cette relation unique qu’il entretenait avec Scully et qu’il chérissant tant. Retrouvant sa place, il recommença à lire toutes ces informations qui coulaient à flot et lui mélangeaient l’esprit.

Perdu dans sa lecture, il fut surpris d’entendre la porte s’ouvrir de nouveau et Scully apparaître. L’inquiétude prit le dessus, pourquoi était-elle de retour aussi vite ? Avait-elle ressenti une douleur ? Avait-elle changé d’avis ?


« Scully, qu’est-ce que tu fais là ? Tu as un problème ? » S’enquit-il immédiatement en se levant pour s’approcher d’elle.

« Je me demande si je dois te le dire Mulder… » Balbutia-t-elle, la voix mal assurée, quelque chose avait dû arriver et cela n’avait pas de rapport avec eux et leur intimité, il pouvait le sentir.

« Si tu sais quelque chose qui est susceptible de nous faire avancer alors tu dois me le dire. » Lui demanda-t-il, gardant un ton volontairement ordinaire de façon à la garder dans le droit chemin.


FIN

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pauline.de.vries.free.fr
 
Sequel - Three Words
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] VLINGO WORDS TO ACTION : Application vocale [Gratuit]
» MUGIWARA'S BASTERDS PRODUCTION PRESENTS : D.SEQUEL
» Piranha 3DD (The Sequel)
» SEQUEL P
» Words, words, words (Léo Ferré)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: PoLLy-
Sauter vers: