Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sequel - Sein Und Zeit [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helo

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 27
Localisation : Namur
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Sequel - Sein Und Zeit [ Terminé ]   Mer 20 Déc - 3:39

Alors voilà la scène où Scully apprend à Muder que sa mère s'est bien suicidée.


Sein Und Zeit.



Elle posa délicatement sa main sur son épaule, signe qu’elle était là pour lui. Comme toujours. Elle sentit le corps de son ami tressaillir sous ses doigts. Elle aurait voulu lui susurrer au creux de l’oreille que tout allait s’arranger. Que son chagrin était tel la vie d’un papillon : Ephémère et volatile. Elle se pencha légèrement pour s’accroupir à ses côtés. Ce ne fut qu’une fois qu’il eut capté son regard, qu’il craqua. Elle crut s’effondrer lorsque Mulder tomber dans ses bras. Ses larmes vinrent inonder toute son être. Peut-on réellement ressentir la douleur d’autrui ? Avant de l’avoir vécu, comment connaître la souffrance qu’est la perte de l’être cher ? Elle, elle le comprenait. Elle, elle était la seule à posséder la clé qui lui ouvrirait les portes de la délivrance. Les secondes se succédèrent pour donner des minutes. Et les minutes filèrent telle une fusée… Une fusée en partance pour où ? Pour la libération de deux corps prisonniers de leurs blessures les plus profondes. Mulder ne bougeant pas, elle prit l’initiative de se lever. Mais il la retint. Elle perçut alors, dans le fond de ses yeux noisettes, toute la détresse d’un homme qui avait risqué sa vie pour sa cause. Pour sa sœur. Pour ses convictions. Combien d’hommes seraient prêt à tout sacrifier pour leur sœur ? Pas beaucoup. En ce moment précis, leurs âmes étaient mises à nues. Ils pouvaient lire dans le cœur de l’autre comme dans un livre ouvert. Ne sachant pas vraiment pourquoi ni comment, elle ouvrit la bouche pour parler :
- Mulder, tu dois essayer de te reposer.
Sa voix était le seul chant au monde capable d’apaiser l’esprit Mulder.
- J’ai pas la force, Scully. Je suis tellement fatigué…
- Je vais t’aider. Je suis là.

Comme pour accentuer ses paroles, elle se releva en l’attrapant par le bras. Elle le cala sous son épaule, l’amena dans sa chambre et le déposa sur son lit. Il frissonnait de tous ses membres. Elle posa délicatement sa couverture sur lui. Elle le regarda encore un court instant puis quitta la pièce. Quand elle entendit son nom, elle se retourna. Il prononça un mot. Un seul mot :
- Reste.
Elle resta, interdite, encore quelques secondes dans l’entrebâillement de la porte. Puis, guidée par son amour inavoué, elle s’approcha de lui et se coucha à ses côtés. Il lui avoua enfin la raison de sa demande :
- Je n’arrive pas a me réchauffer Scully…
- Laisse moi faire.

Elle se glissa sous les draps. Son corps était à présent tout contre celui de Mulder. Hésitante, elle passa ses bras autour de sa taille. Il releva la tête et sourit.
- Merci.
Il déposa un léger baiser sur le coin de ses lèvres. Interloquée, elle le fixa droit dans les yeux. Pour seule réponse, elle eu droit à un deuxième baiser, cette fois plus près encore de ses lèvres. A quoi jouait-il ? Etait-il sous l’effet du choc ? Il attrapa sa main pour ne plus la lâcher.
- Tu veux bien rester pendant que j’essaie de dormir ?
- Bien-sûr Mulder.

Elle cala sa tête en-dessous de sa nuque et ferma les yeux. Il s’endormit tout doucement, bercé par la respiration de son amie. Amante ? L’idée l’avait à peine effleurée… Et pourtant un sourire s’était dessiné malgré lui sur son visage. Mais elle ? Etait-elle juste aimante ou son amante ? Peut-être l’aimait-elle juste comme on aime un ami ? Non, il y avait des signes qui ne trompaient pas.


Dernière édition par Helo le Mer 20 Déc - 22:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-s-up-doc.skyrock.com/
Helo

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 27
Localisation : Namur
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Sequel - Sein Und Zeit [ Terminé ]   Mer 20 Déc - 21:51

Un coup. Deux coups : Quelqu’un était là. Elle se dirigea vers la port d’entrée. Elle ouvrit celle-ci et tomba sur Skinner.
- Bonjour.
- Bonjour.

Skinner passa sa tête dans l’ouverture de la porte et scruta l’appartement. Scully était plutôt mal à l’aise. Qu’allait-il penser ? Elle n’était ni coiffée ni maquillée. Jamais elle se montrait comme ça…au naturel. De plus, elle se trouvait dans l’appartement de Mulder. Si Skinner en venait à la conclusion qu’ils avaient passé la nuit ensemble, ils auraient droit à plus de remarques désobligeantes encore de la part de leurs collègues. Bien que l’avis des autres à l’égard de sa vie privée ne l’intéressait pas le moins du monde. Skinner décida de ne pas entrer sur le terrain épineux qu’était la relation qui unissait ses deux agents.
- Comment va-t-il ?
- Il a passé une nuit difficile.
- Billie LaPierre le demande. Elle a quelque chose à lui dire et elle parlera seulement à l'agent Mulder.
Scully poussa un léger soupir.
- Ce n'est pas très bon...

Elle voulut continuer sa phrase mais elle sentit l’odeur de Mulder dans son dos. Celui-ci s’adressa directement à son directeur :
- Qu'est-ce qui se passe ?
- Cette affaire a été réouverte. J'ai pris deux billets pour nous.

Mulder jeta un rapide coup d’œil à son amie puis disparut dans le salon. Scully prit l’initiative de les accompagner :
- Prenez-en plutôt trois.
- Très bien. Je vous attends tous les deux à l’aéroport dans un heure.

Elle referma la porte et s’adossa contre celle-ci. Elle resta dans cette position quelques minutes. Combien ? Elle n’aurait pu le dire. Comment devait-elle se comporter avec Mulder ? Il l’avait quand même embrassée… Ce n’était pas la première mais là c’était différent. Elle avait lu ses yeux. Elle avait pu voir dans ceux-ci une nouvelle lueur s’allumé. Celle du désir ? Celle de l’amour ? Il était tellement bouleversé par la mort de sa mère que peut-être il avait juste besoin d’une présence. Juste pour une nuit ? La considérait-elle vraiment comme ça ?
Un bruit sourd la tira de sa rêverie. Elle se précipita à l’intérieur de la cuisine pour trouver Mulder à quatre pattes, ramassant les bouts brisés d’une tasse.
- Elle m’a glissé des mains… Heureusement qu’elle était vide.
Elle sourit et se mit à son niveau pour l’aider à ramasser. Un silence mêlé de gène et de sérénité, le même qui s’était installé entre eux depuis ce matin, pesait sur tout l’appartement. Une fois la tâche terminée, Scully se risqua à briser celui-ci :
- Skinner nous attend dans une heure à l’aéroport.
- Nous ?
- Mulder … Laisse moi t’aider …
- Je n’ai pas protesté.

Il lui offrit un sourire. Cela pouvait paraître anodin ou dérisoire mais, à ce moment précis, c’était le plus beau cadeau qu’il aurait pu lui offrir.
- Si on veut être à l’heure je pense qu’il faudrait se dépêcher Scully.
- Je n’ai pas le temps de repasser chez moi...
- Je sais.
- Mais tu n’as qu’une salle de bain à ce que je sache.
- Tu peux commencer.
- Je te remercie.

Sans plus attendre, elle se dirigea vers la salle de bain, prit une douche rapide et s’habilla avec les mêmes vêtements que la veille. Elle céda ensuite la salle de bain et alla préparer du café. Lorsque Mulder fut fin prêt, elle lui proposa de prendre un petit déjeuner.
- Ca te fera du bien Mulder.
Il s’assit en face d’elle et but pratiquement toute sa tasse d’une seule traite.
- Merci d’être restée.
- Tu sais très bien que c’est normal.
- Non… Non pas du tout. J’ai bien réfléchis. Et je ne sais vraiment pas ce que je ferais sans toi.
- Oh ben tu serais sans doute quelqu’un d’encore plus dérangé mentalement !
- Je te remercie.

Elle regarda sa montre et se rendit compte qu’ils étaient plus qu’un retard.
- Mulder je pense que l’avion décolle dans une demi heure.
- Tu plaisantes ?
- Non. On ferait mieux de courir si on veut pas le rater.

Ils rassemblèrent toutes les affaires et sortirent. Juste avant de lui ouvrir la portière, Mulder déposa un doux baiser sur les lèvres se son amie. Cette fois-ci, elle s’abandonna complètement. Il étaiens unis dans les moments agréables comme dans les pires épreuves : C’était précisément cela qui créait leur force et leur unité indestructible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-s-up-doc.skyrock.com/
 
Sequel - Sein Und Zeit [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sein (blason)
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Se damner pour un sein
» Les cycles ou séries que vous avez terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: Hélo-
Sauter vers: