Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Destin D'une Vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*LuciOle*

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 34
Localisation : Chez Les Ch'ti Mi !
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Le Destin D'une Vie   Sam 30 Déc - 20:22

Une semaine difficile. Une journée fatigante. Mulder et Scully venaient de boucler une affaire éprouvante autant physiquement que moralement. Pour décompresser, il l'avait invité au restaurant. 19H30. A l'heure au rendez vous, comme d'habitude. Il était passé la chercher à son appartement. La porte s'ouvrit sur une Scully qu'il ne voyait que trop peu. Une simple robe noire à fine bretelles et des chaussures de la même couleur à fin talons. Un peu plus maquillée que d'habitude mais sans être trop, le noir autour des ses yeux sublimait son regard azur. Ses cheveux roux tombaient dans le bas de sa nuque. Coiffés simplement, sans brushing, Mulder n'aurait jamais deviné la semaine qu'elle venait de traverser. Il lui souffla un timide "Tu es radieuse" auquel elle répondit un simple "Et tu es très élégant". Un pantalon de ville et une chemise à longues manches bleu ciel, laissant les deux premiers boutons ouverts. Ses cheveux bruns en bataille lui donnaient quelques années de moins. Une fois arrivés, ils eurent une table rapidement, dans un coin tranquille du restaurant. Ils avaient tous les deux commandé un apéritif. Mulder se plaignit que se genre de situation n’arrivait plus souvent. Elle ne le contredira pas. Ils discutaient. Faits divers. Enfances. Souvenirs. Leurs doigts jouaient une danse à peine visible chaque fois qu'ils se servaient en gâteaux apéritifs. Leurs pieds n'étaient qu'à quelques millimètres l'un de l'autre faisant naître des frissons incontrôlable à chacun d'eux. Leur commande arriva et commencèrent à dîner. Le cri d’une femme affolée attira l’attention de tout le monde.

- Appelez un médecin ! Mon fils d’étouffe … S’il vous plait !! Viiiiite !!!!!

Quelques personnes formaient un cercle autour du petit garçon à peine âgé de huit ans. Pâle. Inanimé. Scully se précipita sur ce corps allongé. Elle questionna la mère tout en effectuant un examen rapide.

- Je suis médecin. Qu’a-t-il mangé ?
- Un … Des fruits de mers …
- C’est la première fois ?
- Oui … S’il vous plait sauvez le …
- Il doit faire une allergie. Sa langue est gonflée.

Elle ordonna d’appeler une ambulance d’urgences et qu’on lui apporte de l’alcool, un stylo bille, du scotch et un cutter. Elle désinfecta le tout en quelques secondes à peine et expliqua son geste aux parents paniqués.

- Je vais pratiquer une trachéotomie. C'est-à-dire lui ouvrir la gorge et y placer un tube pour l’aider à respirer.

Elle demanda de l’aide à Mulder. Il maintenait la tête du jeune garçon et la regarda, troublé par le geste qu’elle pratiquait. Elle lui incisa la trachée et y introduisit la coque en plastique du stylo à la verticale. Elle le scotcha et respira dans le tube pour redonner de l’air aux poumons. Il reprit un minimum de couleur. Les ambulanciers prirent le relais et l’emmena à l’hôpital. Scully se tenait debout, les mains couvertes de sang encore chaud. Elle observa la scène sans pouvoir bouger. Elle sentit une main entourer son cou et un pouce lui masser le haut de la nuque. Emue. Contrariée. En silence et sans un regard, elle se dirigeât vers les toilettes.

- Beau travail !
- Je n’ai fait que mon devoir Monsieur … Excusez moi …

Elle passa devant cet individu admiratif de son geste. Elle rejoignit Mulder à leur table. Ils ne purent terminer leur repas. Il la raccompagna chez elle. Eux qui désiraient une soirée pour se changer les idées, pour passer un moment agréable loin de tout problème, le week-end s’alignait sur la semaine. Il la déposa en bas de chez elle. Il posa sa main sur la sienne et timidement lui demanda « Ca va aller ? » auquel elle répondit par un mince sourire. Leurs regards se rencontrèrent. Un regard emplit d’envies et de désirs mais aussi de questions sans réponses. Elle sortit et le remercia pour la soirée. Il démarra et la voiture s’éloigna.

1h17. Il ne dormais pas. Contrarié par la soirée et la semaine, il était allongé sur son canapé de cuire, zappant de chaînes en chaînes. Un bruit sourd résonna sur sa porte d’entrée. Avant d’ouvrir, il savait qui se trouvait derrière. Une seule personne pouvait se trouver là, à cette heure ci. Il lui ouvrit la porte. Le sourire qu’affichait ses lèvres se dissipa vite en rencontrant ses yeux rougis de larmes. Elle s’était changée. Cheveux attachés, jean et pull sous un manteau cintré la rendez toujours aussi séduisante. Elle entra sous l’œil inquiet de Mulder.

- Que ce passe t-il ?

Seul le silence lui répondit. Elle resta debout à quelques mètres de la porte, laissant couler sans retenue des larmes de tristesse, de colère, de rage et d’incompréhension. Il lui apporta un verre d’eau. Elle but et le posa sur la table basse.

- Je reviens de l’hôpital. Je voulais savoir pour le petit garçon. Il … Malgré mes soins, ceux des ambulanciers … Il … Il n’a pas réussit à sans sortir … Il a fait une allergie. Je pensais faire ce qu’il fallait et …
- Et ce n’est pas ta faute. Tu as fais ce que tu devais faire. Tu lui as apporté les premiers soins dont il avait besoin.

Elle éleva la voix, pour extérioriser, mais lui resta calme.

- Mais pourquoi ? Qui ? Qui décide de prendre la vie de quelqu’un ? D’un enfant ? Qui provoque le destin d’une vie en une seconde ? Pourquoi ce soir ? Pourquoi au moment où tout pourrait changer ? Pourquoi Emily ? Pourquoi nos sœurs ? Pourquoi nous ?
- Si je le savais … Mais tu mélanges tout. Ce soir n’a rien à voir avec nous. On était au mauvais endroit au mauvais moment. Tu as fait ce qu’il fallait. On est pas responsable de tout et des actes de tout le monde. Le destin m’a mis sur ta route. C’est une des plus belle chose que la vie m’est donnée. Mais le plus dur est de penser qu’avec mon obsession je te fais du mal. On t’attaque pour m’atteindre et je ne le supporte pas …
- Mulder si … Si les choses changent, si je m’attache trop à toi … On nous attaquera encore plus fort. Les gens que j’aimais je les ai perdu. Mon père n’a jamais supporté ma vie, ma sœur c’est fait assassiné à ma place et Emily …
- La mort de ton père n’ai rien à voir avec toi ou ce que tu as pu faire et tu le sais. Celle de Melissa et Emily j’ai une grosse part de responsabilités. Et pour nous … Jamais on ne m’enlèvera ce que je ressens pour toi … La vie nous as mis sur le même chemin. Nos destins se sont rencontrés pour ne jamais être séparés. Je pense que la vie vaut d’être vécue pour ça. Tu es la seule qui me tienne à la surface. Sans toi j’aurais sûrement tout plaqué depuis longtemps. Mon travail. Ma vie. Ensemble on est plus fort que n’importe qui. J’ai perdu beaucoup depuis longtemps mais grâce à toi, j’ai gagné le sentiment qui rend un homme humain : L’honnêteté.
- Je ne veux pas te perdre …
- Mais ça n’arrivera pas. Crois le Dana. Fait moi confiance … Ne me laisse pas. J’ai besoin de toi. De ta présence. De ta voix. De ton raisonnement. Il est hors de question que tu crois que la vie est contre toi ou contre nous.

Elle essuya les larmes qui coulaient sur son visage ravagé mais de nouvelles vinrent s’écraser sur ses joues. Toujours en manteau, la main sur la poignée de la porte d’entrée, elle voulait partir. Courir loin. A quelques mètres d’elle, Mulder l’observait, désemparé. Un timide « Scully » résonna dans ce lourd silence. Elle leva les yeux pour les plonger dans les siens. Il y vit ce qu’il attendait et, en quelques pas, se retrouva les mains posées sur ses hanches, sous son long manteau, l’embrassant fougueusement. Elle se sentit soulevé contre la porte et s’agrippa au cou de celui qui lui faisait renaître des sensations enfouis depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Destin D'une Vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wanted : choisis ton destin de Timur Bekmambetov
» Robert Michel - Hors-Destin - L'Agent des Ombres tome 4
» Destin d'amour
» Le Chevalier du Destin - Riders of Destiny - 1933
» LA TRILOGIE DES VENTS (Tome 1) LES VENTS DU DESTIN de Mercedes Lackey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: *Luciole*-
Sauter vers: