Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Orison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thyss

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Localisation : Georgetown
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Orison   Mar 1 Aoû - 16:58

Auteur: Thyss
Date:Janvier 2006
Résumé: Suite d'Orison
Disclamer: Les personnages appartiennent à Chris Carter.


Orison, la suite



‘‘ Prend tes affaires, on s’en va. ’’


Scully pris quelques vêtements et suivi son collègue. Il était arrivé à temps pour la sauver, comme toujours. Elle savait qu’elle pouvait compter sur lui et cette idée la rassura quelque peu. Malgré tout, elle était encore sous le choc de ce qu’il venait de se passer.

Elle fût silencieuse durant tout le trajet, elle regardait défiler le paysage par la fenêtre de la voiture sans vraiment y faire attention… Elle était ailleurs et Mulder s’en rendait compte, il lui jetait des regards inquiets mais ne préférait pas entamer la conversation. Il savait que ce qu’elle venait de vivre l’avait profondément perturbée et il ne voulait pas la bousculer. Il savait comment réagir avec elle dans ces cas là… Il la connaissait tellement bien…

Ils arrivèrent dans l’appartement de Mulder, et Scully était toujours perdue dans ses pensées. Elle fût ramenée à la réalité par une voix familière :


‘‘ Scully ? ’’ Mulder parlait d’une voix douce mais qui laissait transparaître l’inquiétude qu’il ressentait à propos de sa collègue.

Elle secoua légèrement la tête et le regarda d’un air étonné : ‘‘ Quoi ? ’’
Ses yeux, d’habitude d’un bleu si vif, était devenus gris et ternes.

‘‘ Tu es sûre que ça va ? ’’

‘‘ … Oui… Ca va aller ne t’en fais pas… ’’ Elle lui sourit légèrement pour le rassurer mais ses yeux la trahissait… Elle était fatiguée et encore effrayée… ‘‘ Je vais prendre une douche. ’’


Elle resta longtemps immobile, les mains appuyées au mur carrelé, les yeux fermés. L’eau chaude coulait sur ses épaules et le long de son dos, elle essayait de se détendre et de penser à autre chose mais l’image de son agresseur la hantait… Elle n’arrivait pas à l’effacer… Alors, elle pensa à Mulder, Mulder qui l’avait secourue et qui essayait de l’aider du mieux qu’il pouvait… Cette idée l’apaisa un peu et elle décida de le rejoindre.

Pendant ce temps, Mulder avait préparé son lit sur le canapé : il avait décidé de laisser son lit à Scully… De toutes façons, il n’avait pas sommeil. Il n’arrêtait pas de penser à cette scène qu’il avait vue… Tout avait été si rapide.

Il entre, braquant son pistolet contre Dony Baster, lui criant de ne plus bouger tout en cherchant Scully des yeux dans l’appartement dévasté. Son cœur se met à battre de plus en plus vite… Puis, elle apparaît derrière son agresseur, les cheveux en bataille, du sang sur le visage… A cette vision, le sang de Mulder ne fait qu’un tour. Il se met à crier plus fort, s’apprêtant à attraper le criminel mais un coup de feu retentit, un deuxième, puis un troisième…
Baster s’effondre au sol, faisant apparaître Scully, le visage blême, son arme à la main, immobile… Son regard à cet instant…



Un bruit de pas le tira de ses pensées : Scully se tenait devant la porte de la salle de bain. Elle portait un pantalon de pyjama bleu-gris et un T-shirt blanc appartenant à Mulder. Son visage était marqué par les événements de la journée.

‘‘ Ca va mieux ? ’’

‘‘ Oui… Merci… ’’ Elle parlait faiblement, évitant son regard.

‘‘ Je t’ai préparé mon lit… Tu as besoin de quelque chose ? ’’

Elle s’assit sur le canapé, les genoux ramenés près de sa poitrine et fît ‘‘ non ’’ de la tête. Puis, elle leva les yeux vers son ami et murmura un ‘‘ merci ’’ à peine audible.
Mulder lui répondit par un sourire bienveillant.

‘‘ Je reviens tout de suite. ’’

Il se dirigea vers la salle de bain pour prendre une douche mais ne s’y attarda pas : il ne voulait pas laisser Scully seule trop longtemps dans son état.
Il était vraiment inquiet pour elle et ne le lui cachait pas. Il ne l’avait jamais vu dans cet état… D’habitude, elle arrivait à surmonter ses peurs et se battait pour s’en sortir mais là, on aurait cru qu’elle avait baissé les bras et qu’elle se laissait submerger par ce qu’il s’était passé… Ca ne lui ressemblait pas…


Il enfila son pantalon de survêtement et un T-shirt et alla rejoindre sa partenaire. Elle s’était assoupie sur le canapé… Il l’observa un instant, elle paraissait un peu plus sereine dans son sommeil…

Il s’approcha doucement et, tout en la prenant dans son bras, lui murmura ‘‘ accroche-toi ’’ . Sans ouvrir les yeux, elle mis ses deux bras autour de son cou tandis qu’il la soulevait et la transportait jusqu’à son lit.
Il la déposa délicatement sur le matelas, elle se détacha lentement en émettant un faible gémissement. Il remonta les draps sur ses épaules et la contempla tendrement pendant un instant… Elle paraissait fragile et vulnérable, elle qui était pourtant si forte, si posée…
Il se demandait ce qu’il pouvait faire pour elle. Après un temps de réflexion, il se dit que le simple fait d’être son ami et de la soutenir du mieux qu’il pouvait était la meilleure solution. Cette décision parut le satisfaire et il retourna dans le salon.


Il s’assit sur le canapé, la fatigue avait tout de même fini par le gagner. Il s’allongea et ferma les yeux… Il s’endormit vite, sa dernière pensée consciente étant pour Scully…


Scully n’avait pas le sommeil tranquille… Elle revivait sans cesse la même scène angoissante :

Dony Baster qui s’approche d’elle, des ciseaux à la main… Mulder qui n’arrive pas… Ses mains mutilées… Elle, baignant dans une marre de sang, le regard vide…

Elle s’agite, murmure des mots sans aucune cohérence, quelques gouttes de sueur perlant sur son front pâle…


La voix de Scully tira Mulder de son sommeil. Il l’entendait parler mais ne parvenait pas à capter le sens de ses mots.
Il entra dans la chambre et s’approcha du lit. Scully était en train de faire un cauchemar : son front était moite, sa respiration saccadée…
Il s’assit à côté d’elle et tenta de la calmer en lui parlant doucement :

‘‘ Scully… Scully... Réveille-toi ! ’’

Elle continuait de s’agiter, dans son rêve elle voyait Mulder, pleurant au-dessus de son corps inerte et maculé de sang. Elle essayait de l’appeler mais…

‘‘ MULDER !!! ’’

Elle s’était levée brusquement, paniquée, se jetant dans les bras de son collègue.

Il lui parla doucement, la serrant contre lui :

‘‘ Du calme… Voilà… C’est fini… C’est fini… ’’
Elle passa ses bras autour de ses épaules et se mit à pleurer silencieusement, la tête dans le creux de son cou. Son corps était secoué par de violents spasmes.
Mulder lui caressait doucement les cheveux, lui murmurant des paroles rassurantes :

‘‘ Chuuuuut… Calme-toi… Ce n’était qu’un cauchemar… ’’

Mais Scully ne pleurait pas seulement parce qu’elle avait eu peur mais pleurait aussi de soulagement : ce rêve avait parut tellement réel…
Elle pleurait aussi parce que tous ses sentiments remontaient à la surface. Elle n’avait pas parlé à Mulder de tout ce qu’elle avait ressentit lors de son agression. Elle avait refusé de se confier et avait refoulé ses émotions…
Et maintenant, elle n’arrivait plus à se contrôler, elle pleurait en serrant son meilleur ami dans les bras… En serrant l’homme qu’elle aimait…

Petit à petit, elle s’apaisa, sa respiration devint plus régulière et plus lente. Lentement, elle releva la tête et posa ses yeux sur le visage de Mulder.
Mulder la regarda tendrement en souriant. Il essuya les larmes qui coulaient sur ses joues et passa sa main dans les cheveux roux et ébouriffés de Scully.
Il essaya de déchiffrer ce que ses yeux voulaient exprimer mais trop de sentiments s’y bousculaient.


‘‘ J’ai eu tellement peur Mulder… ! ’’ Elle avait des sanglots dans la voix qu’elle ne pouvait pas contrôler.

Il lui caressa doucement la joue :

‘‘ Je sais… Mais c’est terminé maintenant. ’’

Elle fît ‘‘ Oui ’’ de la tête et baissa les yeux en murmurant : ‘‘ Mulder je suis désolée… ’’

Il prit doucement son visage entre ses mains et la regarda intensément : ‘‘ Tu n’as pas être désolée. ’’

Délicatement, il lui remit une mèche de cheveux derrière son oreille.

‘‘ Je voulais te parler mais je n’ai pas réussi à exprimer ce que je ressentais… Et je n’avais jamais été dans cet état là jusqu’à aujourd’hui… ’’

Mais elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase.

‘‘ Scully !! ’’

Il bloqua son regard sur le sien. A cet instant, plus rien n’avait plus rien d’importance, Mulder était la seule chose qui comptait…
Il rapprocha lentement son visage du sien tout en fermant les yeux. Leurs bouches étaient si proches que leurs souffles se mêlaient. Puis, il déposa délicatement ses lèvres sur les siennes.
Dans ce baiser, Mulder fît passer toute la tendresse et tout l’amour qu’il éprouvait pour Scully.

Quand il rompit le contact, Scully fermait toujours les yeux. Elle les ouvrit lentement et Mulder remarqua que son regard avait changé. Ses yeux étaient redevenu brillants et leur bleu avait retrouvé son éclat.
Elle l’observa, cherchant dans ses yeux une réponse à toutes les questions que ce baiser avait soulevées. Mulder se contenta de lui sourire. Son visage laisser transparaître la sérénité. Alors, tous ses doutes s’envolèrent et elle lui sourit en retour.
Il n’y avait pas besoin de mots pour exprimer ce qu’ils ressentaient à cet instant et aucun d’eux ne brisa ce silence qui, à leurs yeux, valait toutes les paroles du monde.

Puis, Mulder embrassa doucement le front de Scully.

‘‘ Repose-toi… ’’ Il chuchotait presque.

Après un temps d’hésitation, Scully pris la parole :

‘‘ Tu veux bien rester avec moi… ? ’’ Elle parlait timidement, la voix emplie d’émotion ; comme une enfant avouerait à ses parents qu’elle a peur d’être seule.

Mulder sourit du coin des lèvres à cette demande et s’allongea à côté de Scully qui se retourna vers lui.
Puis, il lui fît signe de se rapprocher. Elle se blottit contre son collègue, la tête dans le creux de son cou. Il l’entoura de ses bras et déposa un léger baiser sur son front.
Elle lui caressa doucement la joue et leva les yeux vers lui. Jamais il ne l’avait regardée de cette façon… Jamais il ne l’avait regardée avec autant d’amour…

Il s’approcha de son visage et l’embrassa à nouveau. Cette fois, le baiser fût plus profond car ils y exprimèrent tous deux les sentiments qui les liaient l’un à l’autre, des sentiments qu’ils avaient toujours tenté de dissimuler pour de multiples raisons…

Il se séparèrent et restèrent un long moment dans les bras l’un de l’autre, à s’observer silencieusement. Puis, Scully posa sa tête contre l’épaule de Mulder et ferma les yeux. Elle se sentait tellement bien, tellement apaisée, que le sommeil l’emporta.
Mulder commençait lui aussi à sentir ses paupières se fermer, alors, il embrassa tendrement le front de Scully en lui murmurant ‘‘ Je t’aime… ’’.
Puis, il s’endormit le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Orison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: Thyss-
Sauter vers: