Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fête foraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thyss

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Localisation : Georgetown
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Fête foraine   Mar 1 Aoû - 17:29

Fête Foraine

17 mai 1999
15H36
Somerset, New Jersey

‘‘ Mulder, pourquoi tu m’as amenée ici ? Qu’est-ce qu’une fête foraine a à voir dans cette affaire ? ’’

‘‘ Beaucoup d’enfants vont à la foire Scully ! C’est l’endroit rêvé pour un kidnappeur ! ’’

Elle le regarda d’un air sceptique mais elle devait avouer qu’il avait raison.
Mulder lui jeta un regard amusé : il adorait son expression dans des cas comme celui-là, relevant son sourcil d’une façon qu’il trouvait irresistible…

Scully jeta un regard tout autour d’elle : la foire était grande ! Autant chercher une aiguille dans une meule de foin… ou un extra-terrestre. Mais c’était leur seule piste pour le moment.

Il enquêtaient sur une série de kidnappings dans la région de Washington. Ils avaient retrouvé les corps des enfants dans une cabane dans l’East Potomac Park mais le coupable leur avait échapper… Il pouvait être n’importe où maintenant…

Ils passèrent une bonne partie de la journée à déambuler entre les manèges, les snacks, les ball-traps et les stands en tout genre, mais ils n’avaient rien trouvé de nouveau au sujet de leur enquête.

‘‘ Mulder ! J’en ai marre ! On perd notre temps ici ! ’’

‘‘ Attends Scully ! J’ai peut-être une idée… ’’

Scully le regardait d’un air agacé. Elle n’avait visiblement pas l’air de vouloir entendre les explications tordues de Mulder..

‘‘ Tu sais que dans les trains fantômes il y a des personnes déguisées qui sont censées faire peur ? ’’

Elle hocha la tête en signe d’affirmation.

‘‘ Eh bien il se pourrait que notre kidnappeur soit une de ces personnes… Ca paraît être une façon plutôt simple d’enlever un enfant tu ne trouves pas ? ’’

Il la regarda avec insistance tout en disant ces derniers mots.
Elle leva les yeux aux ciel, poussa un soupir et emboîta le pas de Mulder en direction de ‘‘ La Caverne des Terreurs ’’ : il avait raison, une fois de plus…

Scully n’était pas très rassurée : les souvenirs qu’elle avait des trains fantômes ne figuraient pas parmi les meilleurs de son enfance. Elle n’avait pas envie de ressasser le passé mais Mulder était tellement convaincu par sa théorie qu’elle consentit à s’asseoir à ses côtés dans le wagon, qui na tarda pas à démarrer…

Ils entrèrent dans la ‘‘ caverne ’’… Elle était sombre, humide et une forte odeur d’urine mêlée à la transpiration empestait le lieu.
Scully jeta un coup d’œil vers son coéquipier : il paraissait plutôt enthousiaste à l’idée de faire une petite balade inhabituelle durant leur service !
Elle examina minutieusement le lieu : des spots lumineux, des fumigènes, une musique d’ambiance à laquelle se mêlaient des cris, un squelette en plastique,…

Mulder, voyant sa partenaire plongée dans une contemplation intense, ne pût s’empêcher de la surprendre : elle poussa un cri de surprise et se retourna brusquement vers Mulder, hilare.

‘‘ Mulder mais tu as quel âge ?! ’’

Elle paraissait en colère mais ce n’était qu’une façade car, au fond d’elle-même, elle n’était pas tranquille.

‘‘ Je t’en prie Scully… Essaye de te détendre un peu ! Tu es toujours sur le qui vive… Ralentit ! ’’

Il lui disait cele d’une voix enjouée mais il n’en était pas moins sérieux…

‘‘ Je te rappelle qu’on est là pour trouver notre suspect et non pas pour se détendre Mulder ! ’’

Cette remarque fît sourire Mulder : décidément elle ne changera jamais ! Mais cette fausse mauvaise humeur était un de ses traits de caractère qu’il chérissait tout particulièrement car sans celui-ci, Scully ne serait plus Scully !
C’est pourquoi il ne releva pas…

C’est à ce moment que commencèrent à apparaître les forains, déguisés en mort-vivant ou en squelette,…
Ils essayèrent de leur faire peur mais sans succès : ce n’était plus des enfants après tout !
Voyant qu’ils n’arriveraient pas à leur arracher le moindre cri, les forains partirent à la recherche de nouvelles victimes.

Tout à coup, Scully pris la main de Mulder dans la sienne, à la grande surprise de ce dernier. Ce qu’elle venait de voir l’avait figée sur place.
Mulder suivit son regard et compris la raison de cette tension soudaine : devant eux se tenait un forain qui portait la déguisement d’un clown au regard mauvais.

Mulder tenta de faire comprendre au clown qu’il effrayait sa partenaire mais celui-ci, trop heureux d’avoir réussi à lui faire peur, insista de plus belle. Il s’approcha d’elle en ricanant, lui tournant autour, lui frôlant l’épaule,…
C’en était trop pour Scully et sa peur infantile des clowns : elle se jeta contre l’épaule de Mulder, tétanisée,…
Mulder savait pourquoi elle réagissait comme ça, c’est pourquoi il la pris dans ses bras, lui murmurant des paroles rassurantes tout en lui caressant doucement les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyss

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Localisation : Georgetown
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Fête foraine   Mar 1 Aoû - 17:29

Ils sortirent du train fantôme, Mulder tenant toujours Scully contre lui. Il la regarda, inquiet de son mutisme.

‘‘ Ca va ? ’’

Elle le regarda et esquissa un sourire.

‘‘ Oui… Ca va mieux… Merci ! ’’

Elle baissa la tête, ses cheveux roux cachant son visage pâle. Mulder lui effleura doucement la joue du bout des doigts, l’obligeant ainsi à relever son visage vers le sien. Il plongea longuement son regard dans les yeux azurs de Scully, à moitié cachés par des mèches flamboyantes, qu’il remit une à une derrière ses oreilles.
Ce geste la fît frissonner : Mulder était tellement doux dans ses mouvements et ses attentions… Le simple contact de ses doigts sur son visage réveillait en elle des sentiments profonds…
Puis, Mulder parvint enfin à murmurer :

‘‘ Je suis désolé… ’’

‘‘ C’est pas grave Mulder… Tu ne pouvais pas savoir. N’en parlons plus d’accord ? ’’

‘‘ D’accord. ’’

Elle le regarda : un sourire malicieux se dessina sur son visage angélique et ses yeux s’illuminèrent, révélant tout l’éclat de leur bleu si limpide. Elle venait d’avoir une idée elle aussi ! Elle avait un peu envie de se venger de Mulder, même si ce qui était arrivé n’était pas vraiment de sa faute…

Mulder remarqua tout de suite qu’elle préparait quelque chose d’étrange et la regarda avec un mélange de curiosité et d’étonnement.

Elle le tira brusquement par la main :

‘‘ Suis-moi ! ’’

Ils avaient complètement oublié leur objectif initial… Ils ne pensaient plus qu’à être ensemble, oubliant leurs problèmes, leur boulot et le règlement… Plus rien d’autre en cet instant n’avait d’importance…

Elle le traîna à travers la foule jusqu’à un manège où les cris fusaient de toute part : le grand huit !
Mulder regarda le trajet qu’empruntaient les rails : loopings, montées, descentes, tournants serrés… Tout cela à une vitesse d’environ 90 km/h. Puis il baissa les yeux vers sa partenaire : elle rayonnait et son regard pétillait d’excitation.
Il la regarda, incrédule, la mâchoire inférieure légèrement pendante : il avait du mal à y croire ! Scully l’emmenait dans une grand huit !

Scully ne pût réprimer un fou-rire à la vue de son partenaire ahurit. Elle lui remonta la bouche à l’aide de son index :

‘‘ Eh bien Mulder ! C’est pas toi qui avait parlé de se détendre un peu ? ’’

‘‘ Oui c’est vrai mais bon… Je ne pensais pas que tu l’aurais appliqué à la lettre ! ’’

‘‘ Tu n’as pas peur au moins ? ’’

Elle le défiait du regard, cherchant en lui le moindre signe de faiblesse… Ce regard dérouta Mulder qui balbutia quelques mots sans aucune cohérence, ce qui la fît éclater de rire.
Mulder tenta en vain de trouver une excuse mais Scully ne cessait de le taquiner.

‘‘ T’as le vertige c’est ça ? ’’

Il la regarda d’un air vexé.

‘‘ Mais non pas du tout ! Je n’au ni peur, ni le vertige. ’’

Elle le regarda, amusée, et lui chuchota à l’oreille :

‘‘ Je ne le dirais à personne ! Promis ! ’’

Puis, elle éclata de rire à nouveau. Mulder n’en revenait pas de la voir comme ça ! C’est comme si elle était retombée en enfance : elle était libre de tout, insouciante, profitant de l’instant présent, sans penser au lendemain… Il était émerveillé de la voir ainsi, profitant pleinement de cet instant. Il ne lui cacha pas et lui offrit un sourire magnifique en guise de réponse, un sourire où elle pouvait lire la joie, la sincérité et l’amour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyss

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Localisation : Georgetown
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Fête foraine   Mar 1 Aoû - 17:31

Arriva l’instant de monter dans le wagon. Une fois que les techniciens aient vérifiés qu’ils étaient bien attachés, l’ascension de la première pente commença, accompagnée du cliquetis angoissant du mécanisme.
Scully regarda Mulder du coin de l’œil. Se sentant observé, il tourna la tête et Scully lui sourit :

‘‘ Alors, ça va ? ’’

‘‘ Oui bien sûr ! Tu ne crois quand même pas que j’ai peur d’un manège ! ’’

Une fois de plus, elle lui lança un regard de défi.

‘‘ C’est ce qu’on va savoir tout de suite ! ’’

Ils étaient arrivés au sommet et la descente était imminente. Mulder regarda les rails : la descente était beaucoup plus raide qu’il ne l’avait imaginé. Son estomac se noua et il regarda Scully les yeux grands ouverts, laissant transparaître son inquiétude.
Scully ne pût s’empêcher de rire à gorge déployée en le voyant ainsi. Mais le rire se transforma en un cri d’excitation lorsque la descente commenca.
Mulder se tassa au fond de son siège et poussa un cri à son tour, mais c’était un cri d’effroi.

Ils enchaînèrent les loopings et autres figures à une vitesse folle. Mulder fermait les yeux, ne les rouvrant que pour observer Scully qui riait aux éclats.
Après un moment qui sembla une éternité pour Mulder, le wagon s’arrêta enfin et ils descendirent.
Mulder tituba légèrement avant de s’appuyer contre un arbre. Il sentit une main se poser sur son épaule. Ils se retourna et fût émerveillé par la beauté de Scully à cet instant : ses cheveux étaient ébouriffés, ses joues rosies par la fraîcheur du vent, et ses yeux… Ses yeux étaient étincelants, d’un bleu électrique, et leur pupille était encore dilatée par les sensations que ce manège avait provoqué…
Il resta muet devant ce spectacle, ce qui inquiéta Scully :

‘‘ Est-ce que ça va ? ’’

Il la regarda longuement, comme si il n’avait pas compris le sens de ses mots.

‘‘ Mulder ? Tu es sûr que tu te sens bien ? ’’

‘‘ Heu… Oui… Encore un peu sous le choc je dois dire ! ’’

Il lui sourit légèrement, un peu gêné d’avoir réagit de la sorte dans le grand huit. Elle lui répondit par un de ses magnifiques sourires :

‘‘ Allez viens ! On va manger quelque chose ! ’’

Elle passa un bras autour de sa taille et ils commencèrent à marcher en direction d’un snack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyss

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Localisation : Georgetown
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Fête foraine   Mar 1 Aoû - 17:33

‘‘ Allez viens ! On va manger quelque chose ! ’’

Elle passa un bras autour de sa taille et ils commencèrent à marcher en direction d’un snack. Ils s’assirent à une table et Scully alla chercher une barbe à papa.
Tout en dégustant leur friandise, Scully ne pût dissimuler un sourire espiègle. Mulder l’interrogea :

‘‘ Qu’est-ce qu’il y a ? ’’

‘‘ Tu as eu peur, avoue-le ! ’’

Mulder la regarda avec un air où se mêlaient la frustration et la résignation, mais fini par avouer :

‘‘ Oui c’est vrai, j’ai eu peur… ’’

Scully afficha un sourire victorieux :

‘‘ Aaaah ! Tu vois ! Ce n’est pas si difficile à dire ! ’’

Mulder ne répondit pas : il n’y avait rien à ajouter. Il baissa les yeux.

‘‘ Pourquoi les hommes ont-ils autant de fierté ? ’’

Mulder releva la tête et la regarda, étonné : il n’en savait rien lui-même !

‘‘ A vrai dire, je ne sais pas non plus… ’’

Elle le regarda d’un air perplexe et enchaîna sur un autre sujet :

‘‘ Cette piste ne nous mène à rien. ’’

‘‘ Je sais mais c’est la seule que nous ayons. Je pense que tant qu’il n’y aura pas un autre enlèvement, on ne pourra pas avancer… ’’

Elle resta dans le vague l’espace d’un instant.

‘‘ C’est moche à dire mais tu as raison… Nous n’avons plus rien à faire ici : rentrons ! ’’

Elle allait se lever quand Mulder la retint par le bras :

‘‘ Attend Scully ! On pourrait peut-être faire un tour de grande roue avant de partir ! Autant en profiter ! ’’

Il la regarda avec son éternel regard de chien battu, un petit sourire au coin des lèvres. Elle ne pût résister…

‘‘ D’accord, allons-y ! ’’

Elle amorça un mouvement afin de prendre la barba à papa quand elle réalisé qu’il n’y en avait plus : Mulder l’avait littéralement engloutie lors de leur discussion. Elle lui jeta un regard plein de reproches :

‘‘ Mulder ! Tu as tout mangé !? ’’

Il regarda alternativement sa partenaire et le bâtonnet qui, à l’origine, était surmonté d’un nuage de sucre rose. Il lui sourit, un peu gêné :

‘‘ Excuse-moi… Le grand huit m’a donné faim ! ’’

Il se retourna vers le vendeur et acheta une pomme d’amour qu’il s’empressa qu’il s’empressa d’offrir à Scully en lui souriant. Scully sourit à son tour en acceptant son présent : elle était touchée par cette délicate attention.

Mulder l’invita à la suivre en lui tendant la main. Tout en croquant dans la pomme, elle mis sa main dans la sienne et il se dirigèrent vers la grande roue.

Mulder aida Scully à monter dans la nacelle et s’installa à ses côtés. Ils regardèrent le paysage qui s’offrait à eux alors que la nacelle d’élevait dans les airs.
Lorsqu’elle arriva au sommet, elle s’immobilisa. Ils restèrent un instant sans parler, contemplant la vue : le soleil commençait à décliner, teintant d’orange le parc cet ses alentours.
Puis, Scully tendit sa pomme d’amour à Mulder :

‘‘ Tu en veux ? ’’

Mulder observa Scully un instant : sa bouche était rougie par le sucre ce qui la rendait encore plus attirante…
Sans décrocher son regard d’elle, il prît sa main dans la sienne et croqua le fruit défendu… Scully ne pouvait détourner les yeux : elle était captivée par le regard de Mulder.

Mulder lâcha la main de Scully pour lui caresser la joue. Puis, il lui effleura le cou et s’arrêta sur son épaule.
Scully ferma les yeux : son corps était parcouru d’incontrôlables frissons.

C’est à cet instant que Mulder déposa ses lèvres sur celle de Scully, les frôlant à peine… Elle ne bougea pas, malgré les sensations que ce contact si léger avait provoquées.
Quand elle rouvrit les yeux, Mulder était à quelques centimètres de son visage, attendant une réaction de sa part. Après un instant, Scully céda à tout ce que son cœur et son esprit lui avait interdit. Elle plongea la main dans les cheveux de Mulder, qui ferma les yeux sous cette douce caresse.
Il la pris dans ses bras et posa sa tête sur son épaule, s’enivrant de l’odeur de sa peau et de ses cheveux. Il déposa ses lèvres au creux de son cou. Scully sentait son souffle chaud remonter le long de sa nuque. Mulder embrassa tendrement sa mâchoire, puis se dirigea vers ses lèvres.

Leur baiser fût tendre et langoureux, Mulder caressant inlassablement ses cheveux écarlates. Quand il se séparèrent, ils restèrent un moment dans les bras l’un de l’autre. Mulder prît le visage de Scully entre ses mains et déposa un léger baiser sur ses lèvres :

‘‘ Je t’aime… ’’

A ces mots, le visage de Scully s’illumina. Dans ses yeux, Mulder pût voir que leur vie avait pris un nouveau sens : celui de la vérité !




FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fête foraine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fête foraine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tous a la féte foraine
» La fête foraine
» La Fête Foraine dans vos Villages
» La Fête Foraine
» quickpage fête foraine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: Thyss-
Sauter vers: