Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sequel Per Manum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*LuciOle*

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 33
Localisation : Chez Les Ch'ti Mi !
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Sequel Per Manum   Mar 8 Avr - 23:49

Ils restèrent un moment dans cette position. Elle contre lui. Contre se torse qui la protégeait depuis des années. Elle pleura. Longtemps. Il sentait ses larmes salées rouler le long de son cou. Il la berça. Doucement. Ses bras entouraient sa nuque. Ses doigts caressant ses cheveux roux. En d’autres circonstances, elle aurait pu s’endormir. Peut être dans ses bras, contre lui. Elle avait le sentiment d’avoir tout raté. Elle laissa échapper un sanglot. Il sentit les ongles de son amie à travers son t-shirt. Il resserra son étreinte. Pouvait il faire autre chose ? Il souffrait. Pas autant qu’elle. Impossible. Mais la voir dans cet état lui donnait envie de tout casser. D’hurler. De tuer ceux qui se trouvaient à l’origine de cette histoire. Mais à quoi bon. Il y croyait en son miracle. Il devait y croire. Pour elle. Elle desserra son étreinte. Il prit son visage entre ses mains. Mais elle ne le regarda pas. Il posa ses lèvres sur son front s’y attardant quelques secondes. Puis elle s’écarta et se dirigeât vers la cuisine. Elle n’essuya pas son visage. Elle se servit un verre d’eau et le bu, le regard dans le vide. Elle revint, s’asseyant sur son canapé. Elle retira ses chaussures et sa veste. La pénombre régnait toujours dans l’appartement de Georgetown. Le silence aussi. Aucuns bruits en ce début de soirée. Il la regardait. L’observait. Il était démuni face à ce qu’elle pouvait vivre ou ressentir. Il décida de la rejoindre sur le fauteuil. Il appuya son dos contre le dossier et balança sa tête en arrière. Il la fit rouler de coté et regarda longuement son amie. Elle se trouvait dans la même position, tête droite et les yeux fermés. Les larmes roulaient. C’était la première fois qu’elle ne se retenait pas devant lui. Aucuns mots. Aucuns bruits. Juste leur respiration. La sienne, un peu plus saccadée que lui. Il prit sa main dans la sienne. Elle ne bougeât pas. Il replaça sa tête de façon à regarder le plafond. Puis ferma lui aussi les yeux. Il voulait l’aider à extérioriser son mal être. Il lui aurait proposé son corps comme punching ball. Mais rien ne changera. Elle gardait ses doigts fermement enlacés dans ceux de son voisin. Elle tourna la tête pour le regarder. Sentant son geste, il l’imita. Un simple regard et elle savait qu’elle pouvait compter sur lui à jamais. Un regard rassurant. Réconfortant. Aimant. Elle se rapprocha de lui et posa sa tête sur son épaule droite. Il passa son bras et de ses mains caressa ses cheveux pour repartir vers le bas du dos. Ils ne savaient combien de temps s’était écoulé quand elle murmura quelques mots.

- Pourquoi s’aperçoit on que l’on désire quelque chose quand on perd toute possibilité de l’avoir ?
- Je n’sais pas … Peut être parce qu’on n’est pas conscient que tout peux s’arrêter … Qu’on à le temps d’y penser, de voir venir …

Ils savaient tous les deux qu’ils ne parlaient pas que des évènements de ces derniers jours. Mais aucuns d’eux ne releva. Le silence reprit place pour quelques secondes.

- Je ne comprends pas une chose.
- Laquelle ?
- Comment aucun homme n’a put te demander de vivre avec lui ? De construire une famille … Pourquoi … Pourquoi avoir fait passer le travail avant tout Scully ?

Mais seul le silence lui répondit. Quelques secondes. Une minute. Un lapse de temps indéterminé.

- Ca n’était pas prévu jusqu’il y a sept ans … Peut être que ma vérité, celle au plus profond de moi, se trouve devant moi depuis tout ce temps …

Allait il comprendre ? Elle venait d’avouer ce qu’elle ressentait d’une voix sans trembler. La première fois de la soirée. Encore ce silence. Encore ce temps infini. Il prit son visage dans ses mains et sonda son regard. Ses yeux ternes il y a encore quelques heures se colorisaient peu à peu. De ses pouces, il lui essuya le visage. Elle planta son regard dans le sien. Et c’est elle qui approcha son visage du sien. Imperceptiblement. Il se laissa faire. Après un contact furtif de leur lèvre, il recula son visage de quelques centimètres. Il sonda son regard. Et lui demanda silencieusement si elle était sur de ses actes. N’agissait elle pas de la sorte pour combler un vide ? Une déception ? Elle le rassura de son regard azur et elle se leva, lui tendit la main. Il l’attrapa. Dans la pénombre de la pièce, ils se dirigèrent vers la chambre. La porte se referma sur leurs ombres qui se rencontraient pour la première fois.



- Pourquoi ne sait on pas avouer les choses avant ?
- Tu l’as dit tout à l’heure, on croit avoir le temps mais le temps nous échappe … Et on ne voulait pas se l’avouer … On est amis, collègues, on ne fait confiance qu’en l’un et l’autre … Comment ne pas avoir peur de tout casser ?
- Tu viens de le dire : On se fait confiance.

Elle l’embrassa une nouvelle fois. Une fois de plus. Un frisson. Elle se couvrit de ces grosses couvertures et se nicha dans ses bras. L’avenir leur appartenait. Elle s’endormit avec cette phrase qu’elle repassait en boucle depuis qu’elle l’avait entendu : Il faut toujours croire en un miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sequel Per Manum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MUGIWARA'S BASTERDS PRODUCTION PRESENTS : D.SEQUEL
» Piranha 3DD (The Sequel)
» SEQUEL P
» Une Suite à Predators
» [Disney Channel Original Movie] Les Sorciers de Waverly Place - Le Film 2 (201?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: *Luciole*-
Sauter vers: