Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 not as a friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SoKo

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 31
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: not as a friend   Dim 25 Mai - 6:53

Il entendit frapper à la porte. Se doutant très bien de qui pouvait venir à cette heure ci. Il lui ouvrit.
-Salut.
-Je...j'arrivais pas à dormir...
-Après ce qu'on vient de traverser c'est un peu normal. Allez, entre.
Elle rentra dans l'appartement de Mulder. Cette affaire l'avait vraiment bouleversée, et la seule personne avec laquelle elle se sentait réellement en sécurité; c'était Mulder.
Scully ne savait pas quoi dire, elle était extrêmement gênée.
Cet homme avait réussir à leur faire dire des choses qu'ils redoutaient d'entendre depuis sept ans maintenant. Ces mots pensés très fort, mais jamais dit. Par peur, par habitude, par gène, toutes les excuses étaient bonnes.
Ils étaient maintenant assis sur le canapé, l'un à côté de l'autre, ne sachant par où commencer.
-Mulder je voulais te dire...ce qui s'est passé tout à l'heure...
-Non ne dis rien Scully. Je sais ce que tu vas me dire, on était fatigué, on ne savait plus vraiment ce qu'on disait.
Il baissa les yeux et se mordit la lèvre. Comment pouvait-il dire des choses pareilles? Et pire comment pouvait-elle les entendre?
Elle hocha la tête. Elle ne lui montra pas, mais une pointe de déception lui perça le coeur. Comment faisait-elle pour écouter des choses pareilles sans rien répondre?
Elle se détestait parfois. S'empêcher d'être heureuse. Tout ça pour quoi? Pour rien, chasser des extraterrestres et des psychopathes...Quelle vie pathétique!
Elle poussa un long soupir de lassitude.
-Bon, je vais rentrer chez moi....
Elle se leva. Il resta assis, la regardant à peine. Il voulait qu'elle s'en aille tout en priant pour qu'elle reste...Sa tête roula entre ses mains. Il entendit vaguement la porte d'entrée s'ouvrir. Elle partait...Non cette fois, elle ne s'en tirerait pas aussi facilement!
Il se leva d'un bond et la rattrapa.
-Scully! Attend...
Elle se retourna, une lueur d'espoir dans les yeux, attendant ces mots qu'elle rêvait d'entendre.
-Scully, on ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé.
Elle sentit une larme montait. Elle espérait qu'il lui dise ça, mais c'était bien trop difficile d'en parler. Aucun mots ne pouvaient sortir de sa bouche. Que pouvait-elle bien lui dire, sans en dire trop ou pas assez. Être honnête, sans dévoiler toute la vérité d'un coup?
Il lui passa tendrement une main sur la joue, et lui murmura:
-Tout ce que j'ai pu te dire c'était vrai, Scully.
C'était sortit! Ça n'était pas vraiment clair et limpide, mais elle avait compris, le message était passé.
Il l'enlaça.
-Allez viens on rentre.
Ils retournèrent vers l'appartement, main dans la main.

Ils étaient assis sur le lit depuis cinq bonnes minutes, se regardant dans le blanc des yeux. Ces regards qui veulent tout dire, mais dont on redoute la signification.
Il voyait très bien qu'elle avait peur. Il essayait de lui montrer qu'il maitriser la situation, mais il ne contrôler rien du tout en fait. C'était à elle de faire ses choix.
Elle passa délicatement une main sur son visage. Ce geste elle l'avait fait des centaines de fois, mais ce soir là, il prenait tout son sens. Il était sensuel, extrêmement sensuel.
Un frisson le parcourut. Il ferma les yeux, s'abandonnant à ses légères caresses.
Il encadra son visage de ses mains. Elle lui sourit. Ce petit sourire qui voulait dire qu'elle était prête à aller plus loin.
Il s'approcha d'elle et l'embrassa, délicatement.
Elle sentit son coeur explosé, une puissante vague de désir l'envahit. Elle avait du mal à retrouver son souffle.
Elle s'agrippa à lui de toutes ses forces. Le sentir contre elle plus près, toujours plus près, le toucher, le goûter, continuer à l'embrasser, encore et encore...
ça montait, ça montait, ça montait... puis plus rien... aucun mot n'est assez puissant pour décrire cet état. C'est trop intense, trop fort, c'est unique, c'est à vivre...
Il resta un moment couché sur elle, la tête contre son sein. Elle avait les yeux rivés au plafond, et continuait à lui caresser tendrement le dos.
Après un long moment de silence, elle ouvrit la bouche:
-Mulder, j'ai la réponse à ton énigme...
Il lui sourit d'un air complice et l'embrassa dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
not as a friend
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poupée] Juin 2007 : my best friend (petites photos)
» Happy tree friend
» [SOFT] FRIEND ME : Facebook adapté à Honeycomb
» A SPECIAL BIRTHDAY message for a SPECIAL FRIEND (WILCO )
» [Poupée] Juin 2008 :petite My best Friend!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: Soko-
Sauter vers: