Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Anges existent-Ils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*Mary*

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Les Anges existent-Ils ?   Ven 14 Nov - 15:31

Les anges existent-ils ?

Elle avait le regard dans le vague, incapable de fixer ses yeux sur quoi que ce soit, elle boutonnait lentement son chemisier noir, une fois le col fermé elle passa ses doigts dans son cou et fit ressortir la croix en or qu’elle portait en permanence pour la placer en évidence sur le noir satiné qui couvrait sa peau couleur de porcelaine. Elle enfila sa veste, puis sortit de sa chambre, sa main droite jouait délicatement avec le pendentif religieux qu’elle venait de remettre en place à son cou, « Elle » ne lui pardonnerait pas si elle ne la portait pas aujourd’hui. Elle s’assit dans le salon, il n’allait pas tarder, il lui avait promis son soutient en ce jour si particulier. Enfin, elle entendit ses pas dans le couloir de son immeuble, elle ouvrit la porte avant qu’il ne frappe, elle était troublée. Ses yeux, qui d’habitudes cherchaient le réconfort de ceux de son partenaire, aujourd’hui étaient dans un brouillard épais qui faisait naitre des larmes non exprimées au fond de l’océan de son regard. Il la prit dans ses bras, il voulait la protéger de cette tristesse qui l’envahissait, mais au fond de lui, il savait, jamais on ne se remet totalement de cet évènement. D’une main tendre il prit le visage de la jeune femme pour plonger dans son regard :
-Tu es prête ? Nous pouvons y aller ? Souffla-t-il avec tendresse.
-Oui…oui…allons-y… Les mots franchissaient difficilement ses lèvres, elle était au bord des larmes, mais elle savait qu’il serait là.
-Bien…aller viens…
Ils sortirent de l’immeuble, Mulder avait gardé un bras protecteur et réconfortant autour des épaules de sa partenaire. Ils montèrent dans la limousine noire qui les attendait, Dana retrouva sa mère, Maggie, à l’intérieur, ainsi que ses deux frères. Fox prit place aux côtés de la jeunes femme, elle le regarda de ses yeux emplit de désespoir. Ils lui criaient de rester là, de la soutenir, alors, sans lâcher son regard, il lui prit la main, et leurs doigts s’entremêlèrent avec force, la force dont elle avait besoins pour ne pas laisser aller ses larmes devant Maggie. Ils se retrouvèrent au cimetière, il n’y avait que la famille proche, Mulder n’était là que parce que Dana avait besoins de lui. Cet après midi, la jeune femme pleurait sa sœur ainée, Melissa. Elle venait de les quitter dans des circonstances dignes des affaires non classées, elle était partie à la place de Scully…
L’attentat dont Melissa avait été victime, n’avait d’autre but que de supprimer Dana, dans le seul espoir de déstabiliser son partenaire afin qu’il cesse sa quête. Seulement par une erreur due à la ressemblance troublante des deux sœurs, c’est Melissa qui fut assassinée, elle s’était éteinte dans un coma profond, trois jours après l’agression. Ces évènements n’avaient fait que raviver la soif de vérité de Fox, et Dana le suivait dans sa démarche, dans l’espoir de faire payer les ravisseurs de la vie de sa sœur.
Le cercueil, couleur écru, était déjà au dessus de la fosse qui allait engloutir à jamais le souvenir de l’enveloppe corporelle de Melissa. Cette pensée fut celle de trop pour la jeune femme qui s’accrocha au bras de son partenaire en laissant échapper un sanglot, seul responsable de la présence de quelques larmes qui roulaient, impassible dans leur voyage, sur ses joues rougies par le chagrin. Fox encercla sa partenaire de ses bras forts, créant une bulle de protection dans laquelle elle se réfugia pour enfin laisser couler ses émotions dans l’écrin cristallin des gouttes d’eau salées qui s’échappaient de ses yeux bleus océan.
Le prêtre officia l’enterrement, Maggie avait choisit de lire un texte en hommage à sa fille perdue, l’émotion et la tristesse étaient intense, et Mulder se sentait impuissant devant la détresse de cette famille. Dana se blottissait désespérément contre lui, cherchant le réconfort urgent dont elle avait besoins.
Une fois l’écrin du dernier voyage de la vie terrestre descendue sous terre, la famille se sépara, et Dana resta seule quelques instants devant le vide que laissait cette sœur trop vite disparue. Sous la libre expression de ses émotions, elle s’effondra dans l’herbe humide, le visage baigné de larmes, le corps secoué de sanglots. Mulder, qui s’était éloigné pour respecter l’intimité des sentiments de la jeune femme, se précipita à la vue du corps étendu le long des fleurs destinées à couvrir la tombe.
Il s’agenouilla lentement près de sa partenaire, elle pleurait comme jamais il ne l’avait vu pleurer, avec douceur il la prit par les épaules et la serra contre lui, lui offrant un appui pour s’adosser.
-Cela aurait du être moi… souffla-t-elle entre deux sanglots… cela aurait du être moi, pourquoi ils lui ont fait ça ?
-Chuuuut…ils ne pouvaient pas savoir que vous vous ressembliez autant, et tu ne pouvais pas savoir que ta vie était menacée… tu n’es pas responsable… il chuchotait doucement à son oreille.
-Tu crois que les anges existent ? Sa voix tremblait, presqu’inaudible…
-S’ils n’existent pas, alors le tout premier ange vient de naître, Elle ne peut que devenir un ange…
A ces mots, la jeune femme laissa ses larmes glisser de plus belle le long de son visage ravagé par la tristesse. Elle se blottit au creux des bras de son partenaire, et il la serra plus fort contre lui, il déposa un baiser au creux de son cou mouillé de larmes avant de caller sa tête sur celle de la jeune femme. Ils restèrent ainsi plus d’une heure, puis Mulder releva sa partenaire pour l’emmener jusqu’à l’entrée du cimetière. Là, il appela un taxi qui les ramena à l’appartement de Dana.
Ils entrèrent tous les deux dans l’appartement de la jeune femme, elle lui avait demandé de rester avec elle, la nuit commençait à tomber, il prépara un repas léger avec ce qu’il réussit à trouver dans le cuisine. Pendant ce temps, Dana s’était allongée dans le canapé, lorsqu’il vint la chercher, elle s’était endormie, terrassée par le chagrin. Pour être plus à l’aise elle avait quitté sa veste de tailleur et déboutonné les premiers boutons de son chemisier. Le noir de la soie contrastait avec les teintes porcelaine de la gorge de la jeune femme, Mulder l’observa dormir ainsi quelques minutes, pétrifié par le tableau de beauté qui s’offrait à ses yeux. Il finit par se dire qu’elle serait mieux dans son lit, il alla donc dans la chambre de Dana pour ouvrir les couvertures afin que le lit soit prêt à accueillir le corps endormi. Il retourna au salon, et en douceur, il souleva jeune femme, qui dans un demi sommeil enlaça le cou de l’homme qui s’occupait d’elle. Avec tendresse, il la déposa sur le lit avant de l’enfouir sous les couvertures. Il remit délicatement une mèche de cheveux roux derrière l’oreille de sa partenaire, puis il se leva pour quitter la pièce.
Elle retint son partenaire en attrapant sa main au moment où il tournait les talons :
-Pardonne-moi, je ne voulais te réveiller, je voulais que tu sois mieux installée pour dormir… des larmes se mirent à couler sur les joues de la jeune femme, il les effaça d’un caresse… hé ! Ca va aller…ça va aller…
-Reste…elle se mit à sangloter…je t’en pris reste…
Devant la détresse de sa partenaire, Mulder passa par-dessus elle pour se placer derrière elle et l’enlacer. Elle se retourna pour lui faire face, déposa une légère caresse sur la joue de l’homme qui était là pour elle, quoi qu’il arrive, il était toujours là. Un faible sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, une sorte de remerciement, sourire écourté par un frisson qui parcourut tout son corps.
-J’ai froid…
Elle avait plongé ses yeux emplis de larmes dans le regard vert intense de son partenaire. Il prit la décision de se glisser dans les draps à ses côtés, et l’enveloppa de ses bras tendres et réconfortant. Elle se serra contre lui, cherchant la chaleur de son corps, et s’endormit dans un dernier sanglot.
Ils se réveillèrent dans la même position, Mulder ouvrit les yeux le premier, le visage de Dana était calme, serein comme si la nuit avait effacé toutes traces des évènements derniers. Elle était si belle, il aurait voulut l’embrasser… Il se risqua à la réveiller par un baiser sur sa pommette. La jeune femme ouvrit les yeux lentement et accrocha le regard de l’homme qui la tenait dans ses bras, un échange intense, jamais leurs regards n’avaient autant remplacé les mots.
Il repoussa ses cheveux du dos de la main avant de saisir son visage, elle ne lâcha pas ses yeux une seule fraction de seconde, il passa ses doigts sur la bouche ourlée de la femme qu’il aimait. Sous ce geste elle ferma les yeux et passa une main dans la nuque de l’homme qui avait su prendre son cœur. Elle l’attira à lui pour pauser son front contre le sien, leurs souffles, calmes et lents, se mêlèrent tellement leur visage était proches, la tension qui liait leurs yeux s’intensifiait à mesure que les secondes s’écoulaient. Dans le plus grand calme, Dana vint déposer ses lèvres sur celles de son partenaire, d’abord surpris, pensant que ce n’était pas le moment de lui avouer ses sentiments, Mulder finit par rendre le baiser que lui donnait la jeune femme. Il parcourait les courbes féminines de ses doigts tandis qu’elle glissait ses mains dans la chevelure courte et souple de son partenaire. Leurs lèvres se séparèrent pour laisser place à une longue étreinte de leurs corps fiévreux de désirs. Ils laissèrent s’exprimer leur amour dans le silence profond du petit matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Anges existent-Ils ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Anges Gardiens
» [Golon, Anne & Serge] Angélique, marquise des anges
» Les anges ne naissent pas au Paradis
» Angélique Marquise des Anges, nouvelle édition
» [Werber, Bernard] Le cycle des anges - Tome 2: L'empire des anges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: MaryL-
Sauter vers: