Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'après Milagro

Aller en bas 
AuteurMessage
*LuciOle*

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 34
Localisation : Chez Les Ch'ti Mi !
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: L'après Milagro   Mar 1 Aoû - 18:43

Après avoir dit que l’agent Scully ne pouvait pas tomber amoureuse car elle était déjà amoureuse, Padget rentre dans son appartement, voisin à celui de Mulder et se met devant sa machine à écrire .Le héros de son histoire décide de tuer Scully.


Mulder entre dans son appartement affolé et aperçoit sa collègue allongée sur le sol, son buste couvert de sang. Il se penche sur elle au moment où elle se réveille paniquée. Elle l’attrape par le coup et s’effondre en larme. Il la rassure, comme il le fait depuis 6 ans maintenant. Ils s’étreignent pendant un long moment, puis il se détache de son amie pour lui parler.

Mulder : Je t’emmène a l’hôpital.
Scully : Non sa va aller merci .
Mulder : Scully tu viens de subir un choc émotionnel et tu saignes tu dois te faire examiner !
Scully : Non, je vais bien !
Mulder : Laisse moi regarder .
Scully : Je n’ai pas mal, Mulder, j’ai eu peur c’est tout . Merci de ton aide.
Mulder : Vas prendre une douche, je te prête un pull et en attendant je te fais un bon dîner et ne discutes pas !
Scully : Merci .

Il cherche se qu’il pourrait faire de bon pour sa coéquipière mais lui qui ne passe son temps qu’a son travail, la cuisine et lui … C’est pas gagné !
En tenue décontractée, pull et pantalon de jogging de son collègue imprégné de son parfum. Une odeur qui l’apaise, la rassure .Elle est sortie de la salle de bain sans bruit et le surprend s’énerver contre lui même dans la cuisine .

Scully : Laisse tomber Mulder, je n’ai pas faim .
Mulder : Il faut que tu manges, de la soupe, sa te dit ?
Scully : Si tu insistes .

Elle c’était assise sur le canapé quand il lui apporta son repas . Elle avait les yeux rouges se qui le bouleversa . Elle zappais d’une chaîne à l’autre sans vraiment s’intéresser . Il avait une question qui le trottait dans la tête depuis le moment où ils quittèrent Padget mais ne voulant pas la brusquer il se tut . Mais elle le connaît si bien que …

Scully : Mulder que se passe t-il ?
Mulder : Quoi ? rien pourquoi ?
Scully : Mulder ?
Mulder : Et bien … Quand nous avons quitté Padget (il fait une pause, Elle le dévore des yeux se qui ne lui échappe pas …) Il a dit que tu ne pouvais pas tomber amoureuse car tu étais amoureuse. (C’est en plongeant son regard dans celui de sa collègue qu’il se senti embarrassé mais ne savais pas pourquoi. Un sentiment qu’il n’avait pas ressenti depuis bien longtemps.) et je sais que sa ne me regarde pas mais je me posais la question, voilà … tu sais tout .

Elle détourna le regard et semblait rougir . Elle grelottais, encore sous le choc de se qui s’était produit 1heure avant. Toujours assis dans le fauteuil à regarder la TV, ou du moins à faire semblant, Mulder l’entoura de ses bras grand et fort. Elle semblait bien, apaisé et ne frémissais plus . Elle savait très bien se à quoi Mulder faisait allusion tout à l’heure . Elle, qui, au premier regard était tombée sous le charme du « martien », ne savait pas comment lui parler des ses sentiments .
Il ne savait plus quoi penser . Pourquoi se posait il toutes ses questions depuis cet échange de regard avec la femme qu’il tenait contre lui. Aurait–il refoulé ses sentiments envers sa collaboratrice depuis qu’il l’avait vu pénétré dans son bureau du sous sol des affaires non classés. Etait ce de lui qu’elle était amoureuse ? Il la sentie se détacher …
Mulder : SA va ?
Scully : Oui, merci …
Mulder : Tu as besoin de quelque chose ?
Scully : Mon lit. Je vais rentrer.
Mulder : Tu es sure ? Tu peux rester ici …

Au moment où il dit sa leur regard se croisèrent une nouvelle fois, plus intense encore.

Scully: Ce n’est pas la première fois qu’il m’arrive quelque chose et se ne sera sûrement pas la dernière.
Mulder : Je sais mais j’ai vraiment eu peur en te voyant ainsi allongé sur le sol.
Scully : Je sais Mulder, merci d’être la pour moi, merci pour se soir.

Elle se leva et reposa la couverture dans laquelle elle s’était enveloppé. Elle était toujours vêtue des vêtements de Fox.

Mulder : Je ne t’avais jamais vu habillé comme ceci … Je t’imagine bien débarquer dans le bureau de Skiner fagoté comme sa !!
Scully : Tu en as de l’imagination. Mais si sa te fais plaisir j’y penserai.
Mulder : tu veux que je t’accompagne ?
Scully : Mulder … J’ai ma voiture, arrête de t’angoisser pour moi.
Mulder : je ne peux pas Dana, je ne pourrais jamais, tu es bien trop importante pour moi.
Scully : Je te retourne le compliment, bonne nuit Mulder.
Mulder : Scully … Bonne nuit.

Ils se regardèrent encore une fois dans les yeux. Elle s’apprêtait à franchir le seuil de la porte quand tout devint clair pour lui. Ils étaient à 30 cm l’un de l’autre …

Mulder : Scully, je vais peut-être regretter se que je vais faire mais je viens de comprendre la fameuse phrase.

Il s’approcha lentement et posa ses lèvres sur les siennes. Elle ne s’y attendait pas mais ne recula pas. Le baiser ne dura qu’une dizaine de secondes, aucun des deux ne voulaient se détacher mais elle était fatiguée.

Scully : Je doit y aller, à demain Mulder.

Elle referma la porte et se dirigea lentement vers l’ascenseur un sourire aux lèvres.
Lui resta appuyé contre la porte se demandant s’il avait bien agit et comment se déroulerai la journée de demain. Une vingtaine de minutes plus tard le téléphone sonna. Il était allongé sur son lit à méditer sur les six ans passés et les années a venir. Il décrocha …

Mulder : Scully ? sa ne va pas ?
Scully : Comment sais tu que c’est moi ?
Mulder : Une intuition. Alors ? Que me vaut cet appel chère amie ?
Scully : Je voulais te dire de ne pas …
Mulder : ne pas ?
Scully : Regretter ton acte . Bonne nuit Mulder .

Elle raccrocha avant qu’il ne puisse dire un mot. Elle était sereine mais appréhendait quand même de revoir son complice.
Lui était surpris des propos plutôt direct de sa partenaire et tellement heureux. Il s’endormi le souri aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'après Milagro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle : Le bonheur est dans l'après
» après moult essais, CR ne trouve pas les repères
» Réapparition mystérieuse 20 ans après le naufrage
» Merci de signer ici après avoir lu le règlement, quel est le plus de ce forum et constitution en association !
» Portrait dessin d'après photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: *Luciole*-
Sauter vers: