Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'après The Truth

Aller en bas 
AuteurMessage
*LuciOle*

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 34
Localisation : Chez Les Ch'ti Mi !
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: L'après The Truth   Mar 1 Aoû - 18:44

« Cette vérité que nous sommes deux à connaître »
« De quelle vérité parles–tu ? »
Il se pencha pour l’embrasser. Embrasser la mère de son fils, son fils qu’il tenait dans ses bras, peut être pour la dernière fois.
Ils se séparèrent et se regardèrent un long moment. Le petit ange s’était endormi, il le déposa dans son lit. Elle s’était assise à la table de la cuisine, un verre à la main. Il la rejoignit et s’assit en face d’elle. Ils ne se discutaient pas, leurs yeux parlaient pour eux. Ils se comprenaient, ils se désiraient. Elle lui prit la main, leurs doigts jouaient entre eux. Il savait qu’ils ne pouvaient pas rester ensemble, il les mettrait en danger. Elle le savait. Leurs yeux et leurs mains ne faisaient qu’un. Elle rompit le silence à contre cœur. « Quand Mulder ? » Il savait qu’elle parlait de son départ. « Demain, je veux profiter des derniers moments avec toi, avec lui … » Sa voix se brisa. Elle se leva, toujours sa main dans la sienne, et l’embrassa tendrement. Elle l’invitait à le suivre, à revivre la nuit qu’ils avaient passés ensemble, cette nuit où le miracle avait été conçu.
Ils s’étaient endormis paisiblement dans les bras de l’autre. La fin d’après midi touchait à sa fin. Leurs fils se fît entendre, elle se leva pour le nourrir. Elle était dans le salon quand elle aperçut l’homme qu’elle aimait, sans doute depuis des années, dans l’entrebâillement de la porte. Il la regardait, elle était heureuse, il le savait. Elle l’invita à s’assoire dans le canapé avec eux. « Il a tes yeux Mulder ». Il ne détachait pas son regard posé sur son fils. Il était heureux, elle le savait. Le petit homme c’était rendormi, elle le remit dans son lit.
Elle lui prépara un délicieux dîner. Soirée qu’il passèrent à se remémorer 8 ans de collaboration, 8 ans de travail et d’acharnement, 8 ans d’amitié, 8 ans de confiance et … d’amour. Le temps leur échappait. Ils s’installèrent dans le canapé confortablement dans les bras de l’autre, devant une télé allumée mais sans s’en intéresser. Elle pensait à demain, à sa vie sans lui. Ses yeux s’embrumèrent. Il avait mal. La peur d’un avenir sans eux, peur d’un futur lointain et seul, sans amis. Ils se dévisagèrent, s’embrassèrent aussi tendrement que la première fois. Il la transporta jusqu'à la chambre …
Ils s’étaient endormis sans dire un mot. Cette nuit, à une heure, un pleur se fit entendre. Il se leva et l’amena, un biberon à la main, dans le lit. Il lui donna à manger. Ils étaient là, tous les trois, comme une famille heureuse. Elle observa la scène, elle était émue. Il s’imprégnait de cette image, une image qu’il ne revivra peut être pas. Une fois le petit ange endormi, il le déposa dans son lit et se rallongea aux côtés de sa bien aimée pour une dernière fois, une dernière nuit. Ils se contemplèrent longuement avant de se rendormir.
Il s’était levé à l’aube. Observant son fils dormir et s’animer doucement. Il lui donna le biberon dans le canapé. Elle se réveilla en sursaut vers dix heures. Pourquoi n’avait elle pas entendu son fils réclamer son petit déjeuner ? Elle se leva et entendit la voix familière qui l’avait accompagnée ses 8 dernières années. Il parlait à son fils. Elle s’approcha doucement pour les observer. Sans bruit, elle fit demi tour et alla se préparer. Elle revint dans le salon, et embrassa ses hommes. Il lui déposa son fils dans les bras et alla prendre une douche. Elle habilla le petit ange. Elle savait qu’il se préparait à partir. Il était sorti mais s’était arrêté à les observer, à s’imprégner de cette image, de leur visage. Il devait partir maintenant. Elle le vit, le rejoignit à la porte, l’ange dans ses bras. Elle pleurait. Il prit son visage dans ses mains. Il l’embrassa, suivi par la plus belle phrase qu’il pouvait lui dire « Je t’aime ». Il essuya les larmes qui coulaient le long de ses joues et lui repoussa une mèche derrière l’oreille. « Je t’aime » lui répondit-elle. « Petit ange veille sur ta maman, je t’aime aussi ».
La porte se referma doucement sur un appartement silencieux. Elle était seule, seule avec son fils pour qui elle décida de vivre, de se battre, de l’aimer pour deux, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'après The Truth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Theme song pour R-Truth
» R-Truth (16)
» A Truth Universally Acknowledged: 33 Great Writers on Why We Read Jane Austen
» 2x17 - The Ugly Truth
» [Horus Heresy] Garro : Sword of Truth de James Swallow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: *Luciole*-
Sauter vers: