Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sequel: Empedocles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Polly

avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Sequel: Empedocles   Mar 1 Aoû - 20:51

Auteur : Polly
Genre : Séquel
Time-Line : Empedocles/Empédocle - Saison 8 - Episode 17.
Disclaimers : Cette fanfiction est réalisée à but non lucratif, simplement dans un but divertissant, je n'en retire aucune source pécuniaire. Les personnages de Fox Mulder et de Dana Scully ne m'appartiennent en aucun cas, ils sont la propriété de Chris Carter, de 1013 Production et de la 20th Century Fox.
Résumé : J'ai inventé le début et la fin de la scène où Mulder offre finalement son cadeau à Scully et où elle lui révèle que son livreur de pizza habituel lui manque…
Feedbacks : AndreaParCoeur@hotmail.fr





____________________

Empédocles
____________________



Mulder ouvre la portière de sa collègue et lui tend promptement sa main pour l’aider à se relever. Celle-ci l’accepte volontiers, encore quelque peu affaiblie par son séjour à l’hôpital. Refermant le véhicule derrière elle, il ne tarde pas à l’accompagner jusqu’à son appartement, son bras entourant sa taille élargie par la grossesse.

Il ouvre sa porte et la conduit directement à son lit, la sachant trop fragile pour rester plus longtemps éveillée. Lorsqu’elle était à l’hôpital, il lui avait apporté des vêtements, dont le jogging en velours qu’elle portait pour son retour chez elle. Il lui ôte son manteau et sans qu’elle ne prenne le temps de plus se dévêtir, s’empare de ses pieds pour les glisser sous les draps.

Scully sourit légèrement en voyant tout le soin qu’il prend pour la mettre à l’aise, il était tellement adorable avec elle depuis quelques temps. Il remonte les couvertures sur elle et se courbe pour déposer un doux baiser sur son front. Sans lutter davantage, elle se laisse envahir par le sommeil.

***


« Scully ? » Murmure Mulder en caressant tendrement sa joue, accroupi auprès du lit.

« Hmmm… » Fait Scully, sortant peu à peu d’un agréable rêve.

« Tu ne veux pas te lever ? Tu devrais me suivre au salon, j’ai quelque chose pour toi. » L’invite-t-il en posant sur le lit son pyjama de soie bleu marine et sa robe de chambre. « Je t’attends au salon. Appelle-moi si… »

Mulder se ravise instantanément, se doutant que Scully n’irait tout de même pas jusqu’à lui demander de l’habiller. Voyant qu’elle se redresse, il décide de la quitter pour rejoindre la cuisine.

Cinq minutes plus tard, la jeune femme apparaît dans l’entrebâillement de la porte et Mulder s’empresse alors de la soutenir d’un bras autour de ses hanches. Lentement, il la dirige vers le canapé et sur la table basse, elle découvre un carton de pizza.

« Mulder… »

« Je me suis dit qu’il fallait que tu reprennes tes habitudes. » Lui lance-t-il en retournant à la cuisine pour chercher de quoi manger proprement.

Scully est dans le canapé, une main protectrice sur son ventre, Mulder arrive avec les assiettes et les couverts. Au passage, il cache son cadeau à l’arrière du sofa, sur une petite table.

« Mulder, tu trouves toujours le moyen de m’étonner, le problème, c’est que je n’ai pas faim pour l’instant. »

« On n’a qu’à attendre que la pâte et le fromage durcissent, on la mangera plus tard. »

Il s’installe à ses cotés et se tourne vers elle, remarquant son petit air triste.

« Ton livreur habituel de pizza te manque Scully ? »

« Oui… »
Soupire-t-elle alors que les couverts résonnent sur la table basse. « C’est pas grave, il doit venir plus tard. » Ajoute-elle pour le taquiner.

Mulder lui lance un regard à la fois inquiet et déçu puis elle se met à rire de bon cœur. Il attrape alors son paquet lorsqu’elle détourne les yeux. En l’amenant sur les genoux, il sourit à son tour.

« Je paris que tu avais oublié, n’est-ce pas ? »

« Non, au contraire, en réalité… Je ne pensais qu’à ça quand j’étais dans ma chambre d’hôpital. »
Lui explique rapidement Scully, préférant ne pas reparler de ces désagréables moments. « Et que je me demandais ce que tu allais bien pouvoir m’offrir. »

Elle défait le papier tout en continuant de lui répondre, lui ne la quitte presque pas du regard, suivant le moindre de ses gestes avec une attention particulière.

« Et… »

« Oh mon Dieu… »
S’exclame doucement Scully en découvrant son présent. « Oh Mulder… » Continue-t-elle en tenant une poupée de tissu qui ne devait plus être très jeune.

« C’est ce que tu imaginais ? » Lui demande-t-il en la fixant, désormais noyé dans son regard.

« J’en étais loin ! » Affirma Scully en caressant la poupée et souriant de nouveau à son partenaire.

Il se penche vers le cadeau et l’observe une seconde avant de continuer.

« Oh mon Dieu, c’est pas la bonne, on dirait…non… »

Scully éclate de rire, feignant de le frapper avec la poupée, il l’imite bien vite.

« Mais il y a un autre cadeau que tu m’as fait Mulder. » Annonce alors la jeune femme en reprenant son sérieux.

Mulder, quant à lui, l’écoute attentivement, comme pressé de connaître sa révélation.

« Le courage… et la force de croire. » Lui confit-elle avec honnêteté. « J’espère que je saurai le transmettre à mon tour. » Ajoute-t-elle en caressant encore une fois le visage de la poupée.

Mulder reste silencieux, partagé entre la joie qu’elle partage ses croyances et la déception que d’autres mots ne soient pas sortis de sa bouche. Un mot de deux syllabes parfaitement identiques, un mot comme « bébé »…

Il s’adosse au sofa, plongé dans ses pensées et Scully remarque son état. Elle le connaît par cœur, elle sait lorsque quelque chose le tracasse.

« Mulder ? Ca va ? » Le questionne-t-elle en posant sa main sur la sienne.

« Hein ? Oh, oui, bien sûr. Je suis content que n’aies rien et que… Enfin, j’aimerais tant que tout redevienne comme avant… » S’explique-t-il en frottant son visage fatigué.

« Comme avant ? » Le reprend-t-elle afin qu’il continue.

« Oui, toi, moi, les affaires non classées. Quand tout n’était pas si compliqué qu’aujourd’hui… Pas toi ? »

« Je ne sais pas. Je sais qu’au cours de toutes ces années on a beaucoup souffert mais… Ces épreuves nous ont conduis jusqu’ici et… Et aujourd’hui je sais que je vais devenir maman. Si je devais tout refaire en sachant que je pourrais être mère, alors j’endurerais tout cela une nouvelle fois. »
Avoue Scully, les yeux brillant d’émotion.

Mulder se redresse et efface l’unique larme qui parcourt la joue de Scully. Sa main reste longtemps sur son visage avant de rejoindre ses cheveux et de les caresser en se servant de ses doigts comme d’un peigne. Puis sans prévenir, il se glisse derrière Scully et place ses jambes de chaque côté de ses cuisses. Surprise, Scully ne réagit pas, elle attend de voir ce qu’il compte faire. Elle le sent qui lui retire sa robe de chambre et défait le bouton le plus haut sur sa veste de pyjama. Mal à l’aise, sa respiration s’accélère mais Mulder se montre si doux et prévenant qu’elle sait qu’elle ne risque rien du tout avec lui.

Il abaisse alors sa chemise pour dénuder ses épaules et commence à la masser. Le haut des épaules, la nuque, la colonne vertébrale, ses gestes lui offrent un bien être précieux.

« Tu es tendue dis-moi… » Chuchote-t-il dans son oreille, faisant naître des frissons sur la peau de sa collègue.

« Hmmm… » Réplique-t-elle simplement, elle est si bien.

Sans qu’elle ne s’en rende compte, les mains expertes de Mulder parcourent le dos de Scully, passant entièrement sous son haut de pyjama. Cette dernière a depuis longtemps perdu toute notion de la réalité et se soucie peu de la situation. Depuis que sa grossesse approche son terme, tous les muscles de son corps sont sans cesse contractés et les courbatures sont devenues une habitude bien gênante. Mulder lui procure un plaisir inestimable, décontractant chaque parcelle de peau qui passe sous ses doigts.

Scully laisse peu à peu tomber sa tête en arrière et Mulder noie sont visage dans la douceur de ses cheveux. Il respire son parfum et s’enivre d’elle. Il aimerait tant qu’elle soit à lui, comme la veille de son enlèvement, mais désormais, les choses ont changé du tout au tout. Leurs rapports ne sont plus qu’amicaux et surtout, elle est enceinte. Mulder ne sait plus quoi en penser… Comment peut-elle attendre un enfant elle qui est stérile ? Et d’où provient cet enfant ? Sa réflexion est interrompue par un soupir de Scully, désormais totalement détendue. Jamais il n’oserait lui poser la question directement, il ne peut qu’espérer qu’elle soit toujours sienne, comme il le désire plus que tout.

« Est-ce que ça va mieux ? » Hésite-t-il tout de même.

Scully s’appuie contre lui, elle se sent plus à l’aise qu’elle ne l’a jamais été. Silencieux, Mulder est envahi par une envie soudaine. Le toucher, sont ventre, le caresser, sentir sa douce peau tendue par la présence de ce petit être qui grandit en elle. Il voudrait le sentir vivre, peut-être même bouger ?

Alors sans même lui demander, il tente et glisse ses mains autour d’elle pour les poser sur son ventre nu. Il entend sa respiration s’arrêter un instant puis reprendre lentement. Il fait courir ses doigts sur elle, chatouillant son nombril, puis les pose complètement à plat. En une minute, il se retrouve au paradis et se surprend à se croire en famille.

Scully, son enfant et… Lui.

Brusquement, ce petit être réagit, donnant un léger coup et Mulder sourit comme il ne l’a jamais fait. C’est la première fois qu’il ressent cette sensation de vie entre ses doigts.

« Mulder ? » Marmonne Scully, partiellement ensommeillée.

« Hum… »

« On devrait peut-être manger cette pizza non ? »


Il sourit, les choses ont peut-être évolué mais Scully est toujours la même, toujours elle… Unique. Et si belle aussi à porter ce petit être en elle…


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pauline.de.vries.free.fr
 
Sequel: Empedocles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MUGIWARA'S BASTERDS PRODUCTION PRESENTS : D.SEQUEL
» Piranha 3DD (The Sequel)
» SEQUEL P
» Une Suite à Predators
» [Disney Channel Original Movie] Les Sorciers de Waverly Place - Le Film 2 (201?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: PoLLy-
Sauter vers: