Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 #2 - Ma vision de la saison 8...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timmy

avatar

Nombre de messages : 114
Age : 31
Localisation : Dijon (France)
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: #2 - Ma vision de la saison 8...   Mer 2 Aoû - 0:02

Ma vision de la saison 8

Tard dans la nuit,
Chez Scully

Le téléphone retenti, Scully sent son bébé bougeait dans son ventre, elle y pose donc sa main, plus par automatisme que pour une raison particulière, son bébé a aussi été réveillé par ce coup de fil !! Elle ne dormait pas bien en ce moment, Mulder lui manquait terriblement et elle n’espérait qu’une chose : que ce supplice prenne fin très vite !!
Elle décrocha son téléphone, c’était Doggett … son sang ne fit qu’un tour, elle ne su quoi répondre hormis « merci » !! Elle raccrocha, s’assit sur le bord de son lit, prit la chemise qu’elle avait trouvée chez Mulder peu après la disparition de ce dernier (Chasse à l’homme). Elle lui semblait avoir garder l’odeur de Mulder, cette chemise la calmait un peu quand elle commençait à être stressée ! Elle ne pouvait pas le croire, Mulder, qu’on avait enterré il n’y a pas très longtemps, serait vivant !! Elle s’habilla et sauta dans le premier taxi de libre qu’elle trouva pour aller en direction de l’hôpital …

A l’hôpital
Quand elle arriva à l’hôpital, Skinner essaya de calmer Scully, lui expliquer que ça ne servait à rien de s’exciter comme ça mais c’était cause perdue puisqu’il s’agissait de Mulder, son Mulder ! Elle alla voir Mulder dans sa chambre mais cette vision de lui branché à toutes ces machines la fit frissonner ! Des larmes commencèrent à couler sur ses joues. Elle s’assit à son chevet, posa sa joue sur le torse de son ami, son bébé se calma pour la première fois de la soirée. Elle se sentit bien et s’endormi.

Le lendemain matin
A son réveil, Doggett l’attendait, il l’avait laissé dormir, elle en avait sûrement très besoin. Il lui appris qu’il existait peut-être un remède pur soigner Mulder. Scully alla chercher une blouse blanche et entra en salle d’opération afin de tenter le tout pour le tout. Elle ne voulait pas laisser la vie de cet homme entre les mains d’un étranger.

2 heures plus tard,
Dans la chambre d’hôpital de Mulder

Scully s’est rendormie, sa grossesse et tous ces évènements l’ont fatigué, elle était bercée par la respiration de Mulder. Elle se réveilla, prit la main de Mulder dans la sienne.


La main de Mulder bougea, Mulder était en train de se réveiller.
- Mulder ?

Elle se sentit revivre, la joie gagna son visage.
- Vous, qui êtes vous ?

Mulder, amnésique ? Non ce ne pouvait pas être vrai, ça ne devait pas être vrai. Son sourire disparu un court instant de ses lèvres, le temps qu’elle comprenne qu’elle a été une fois de plus sujet à une blague de son coéquipier.
- Oh Mulder, ne me fais pas une chose pareille !!
- Je n’ai manqué à personne j’espère !


Scully ri et se coucha à nouveau sur le torse de son Mulder retrouvé. Elle entendit la porte s’ouvrir puis se refermer, elle se sentait si bien ainsi, que pour ne rien au monde elle ne bougerait. Mulder mit sa main autour de Scully puis s’endormi, se sentant enfin de retour.

Chambre d’hôpital de Mulder
Le lendemain matin,

Scully passa toute la nuit auprès de lui malgré une position peu agréable pour une femme enceinte. Même réveillée, elle ne voulait pas bouger de peur que ce « confort » momentané ne disparaisse. Elle sentit soudain une main qui lui caressait les cheveux, ce qui lui rappela le réveil que Mulder lui réservait de temps à autre.
- Bonjour !
- Bonjour Mulder !
- Tu as passé toute la nuit ici ?!? Tu n’aurais pas du, tu aurais du renter chez toi !

Mulder agissait comme si rien ne s’était passé entre eux deux, ce qui rendait Scully un peu nerveuse à l’idée de lui annoncer sa grossesse.
Quelqu’un frappa à la porte de la chambre #42, la chambre d’hôpital de Mulder, et demanda à parler à l’agent Dana Scully dans le couloir. Elle se leva à regret et alla dans le couloir, Mulder la suivie du regard mais eu besoin de quelques temps pour se rendre compte que le corps de Scully avait changé … Elle était enceinte et ne le lui avait pas dit. Il se posa alors des tas de questions qui le rendit un peu aigri.


Scully revint avec le médecin qui annonça à Mulder que tout allait mieux pour lui, que c’était même un miracle, qu’il n’aura aucune séquelles de ses tortures à part peut-être des souvenirs mais pour cela il ne peut rien y faire, il faut juste laisser le temps faire son œuvre.
Scully raccompagna Mulder chez lui en espérant qu’il se décide enfin à lui parler.


- Quelque chose a changé ! se décide-t-il à dire.
- Oui, c’est rangé !

Mulder avança vers son aquarium
- Molly va me manquer
- Ton poisson a eu moins de chance que toi !!
- …
- Mulder, si tu savais tout ce que j’ai enduré, j’ai d’abord appris ta disparition, puis je t’ai cherché et retrouvé mort.
- …
- J’ai prié si tu savais … j’ai prié … et mes prières se sont enfin réalisées.
- Plus que tu ne l’espérais, on dirait dit Mulder en pointant le ventre de Scully de sa main

- Oui, … Mulder ?! (Pleurnichant)
- Excuse-moi Scully, je ne veux pas te paraître ingrat mais je dois d’abord comprendre ce qui m’est arrivé.
- OK Mulder, je te laisse ! Si tu as besoin de moi, téléphone-moi
- D’accord, merci Scully

Scully quitta l’appartement un peu déçue et vexée. Elle appela un taxi car elle ne se sent pas la force de conduire et ne voulait pas risquer d’avoir un accident stupide pour cause d’inadvertance. Ce que lui avait dit Mulder l’avait troublé. Dans le taxi, elle éclatât en sanglots repensant sans cesse aux propos de son ami. Elle se sentait mal. Elle prit la décision de se coucher dès qu’elle serait rentrée, la journée avait été dure en émotion et son bébé tout autant qu’elle en avait bien besoin.

17:33
Le téléphone réveilla Scully, elle décrocha, s’était Mulder.
- Peut-on se voir ? J’ai besoin de te parler ?
- D’accord, rien de grave au moins ?
- Non, non !!
- D’accord j’appelle un taxi et j’arrive

Se sentant toujours très fatiguée, Scully décida de prendre quelques affaires de change afin de pouvoir ce coucher sur le canapé de Mulder si elle se sentant trop fatiguée pour regagner son appartement !

18:02
Appartement 42

Scully arriva enfin chez Mulder avec sa petite valise à la main !
- Salut, j’ai fait le plus vite que j’ai pu mais j’ai du prendre quelques vêtements car vu l’état dans lequel je me trouve il faut que je puisse me coucher là où j’atterrit

Dit-elle en plaisantant.
- Tu as bien fait ! Je me suis dis que tu aurais faim ! Même deux fois faim ;-) alors je me suis fait livrer des plats chinois car je sais que tu les aimes.
- Oh Mulder ! Tu es si gentil !
- Viens t’asseoir sur le canapé, je t’en prie ! Excuse moi pour tout à l’heure, j’ai eu du mal à me remettre du fait que tu sois enceinte … et penser que tu avais quelqu’un dans ta vie ! Au fait, j’espère qu’il ne m’en veut de t’avoir demandé de venir comme ça !!
- Oh Mulder !!! Attends, je ne suis enceinte de 6 mois et toi tu as disparu depuis 5 mois ! Mulder ! Gros bêta ! Fais le calcul par toi même ! Ne te fais pas de soucis, tu as toujours eu la primeur de mon cœur et ce depuis notre première rencontre !
- Qu’est-ce que tu essaies de me dire ? S’il te plait épargne moi, je suis encore fragile !
- Mulder, tu es le seul homme que j’ai vraiment aimé durant toute ma vie et tu m’as fait le plus beau cadeau qu’un homme puisse faire à une femme !
- …
- Mulder, c’est enfant, c’est le tien !! … Tu vas être papa, Mulder ! Seulement je ne savais pas comment te l’annoncer, tu as réagi si bizarrement tout à l’heure !!

Des larmes coulèrent sur les joues de Mulder. Scully eu du mal à en croire ses oreilles. Elle prit timidement sa main et la posa sur son ventre. Mulder ne su comment réagir.
- Houa, tu as drôlement faim !!!
- Non, c’est lui qui a bougé !

Ils restèrent ainsi, silencieux quelques temps.
- Mulder, dis moi quelque chose STP !

On sonna à la porte, c’était le livreur de pizza. Mulder paya et apporta les plats. En donnant un à Scully :
- Tiens…

En la regardant dévorer ses sushi, Mulder rigola, ce qui n’empêcha pas Scully de finir sa part et d’en reprendre d’autres tellement elle aimait ça, elle en avait 4 en avance dans son assiette. Il ne pu s’en empêcher, il éclata de rire. Scully lui fit une de ces expressions dont elle seule à le secret. Mulder ne pu se retenir plus longtemps, il l’embrassa fougueusement.
Scully ne su comment réagir, il venait de l’embrasser alors que quelques heures au par-avant il l’avait envoyé promener. Elle eu l’envie de le gifler puisqu’elle ne savait plus à quoi s’en tenir et en même temps elle voulu prolonger ce baiser. Elle décida de ne rien faire et d’attendre la réaction de Mulder. Il lui fit un de ses sourires charmeurs qui fit aussitôt craquer Scully, elle lui sourie aussi.
- Mulder, excuse moi d’être surprise mais il y a de quoi… pas plus tard que ce matin tu m’as envoyé promener et maintenant tu m’embrasses. Ce n’est pas que je n’apprécie pas, au contraire, mais j’ai besoin de savoir.
- C’est juste que j’ai eu un moment de doute ! Je me posais des questions sur toi, ton bébé ainsi que sur nous ! Mes idées étaient confuses. Mais tu les as éclairées. Si tu veux bien, on pourrait tout reprendre au début ! Qu’en dis-tu ?

Scully lui sourit, ce que venait de dire Mulder l’avait touchée et soulagée. Elle le regarda droit dans les yeux. Cependant, elle se sentait très fatiguée et devait lutter pour ne pas s’endormir.
- D’accord si tu veux on recommence mais j’ai un peu d’avance sur toi dit-elle en caressant son ventre !! As-tu la cassette de Plan 9 ?
- Bien sûr, mais tu veux vraiment regarder ce film ? Je croyais que c’était un film de mec !
- Oui, c’est vrai, je ne change pas d’avis la dessus
- Alors pourquoi veux-tu le regarder ?
- Ce film me rappelle que de bons souvenirs !!
- Ah oui, lesquels ?
- TOI !!!

Mulder l’embrassa à nouveau puis Scully s’allongea contre Mulder pour pouvoir regarder le film dans une position confortable tout en restant en contact avec lui.
Dix minutes après le début du film, Mulder osa enfin poser par lui-même sa main sur le ventre de sa partenaire, le bébé bougea un peu puis se calma. Scully se sentit vraiment bien pour la première depuis la disparition de Mulder, elle se sentait épanouit, elle avait son bébé et Mulder. Elle s’endormit. Mulder la recouvrit d’une couverture.
- Je t’aime Mulder, dit-elle dans un demi-sommeil.

Mulder la laissa dormir et regarda le film qu’il n’avait pas vu depuis longtemps. Une fois fini, il se leva sans trop la secouer, pour ne pas les réveiller elle et son bébé. Il la porta jusqu’à la chambre et la coucha sur son water-bed, sous les couvertures. Il se coucha à côté d’elle mais ne pu s’endormir … Sa Scully lui avait dit « Je t’aime » !

Le lendemain matin,
Chez Mulder

Quand Scully se réveilla, elle ne su pas tout de suite où elle était. Elle portait son pyjama. En se retournant, elle comprit qu’elle était sur le water-bed de Mulder. En faisant onduler le lit, elle réveilla Mulder sans l’avoir fait exprès. Pour la première depuis quelque temps son bébé l’avait laissé dormir toute une nuit, elle posa quand même sa main sur son ventre, elle le senti bouger ce qui la rassura. Mulder se retourna à son tour et passa ses bras autour de Scully.
- Bonjour mon trésor ! Bien dormi ?
- Comme un bébé, ça faisait longtemps que je n’avais pas aussi bien dormi ! Et c’est grâce à toi !
- Ah moi !? Merci mais c’est réciproque…tu m’as tellement manqué !

Elle l’embrassa et alla à la salle de bain prendre une douche avant d’aller travailler. Pendant ce temps, Mulder lui prépara son petit déjeuner et alla la retrouver dans la douche… Elle se sentait si bien !
- Ma douce, reste avec moi aujourd’hui !! Tu peux faire ça, le FBI acceptera, tu es une femme enceinte qui vient de subir des moments difficiles, tu as besoin de te reposer, que l’on s’occupe de toi !!
- Pourquoi pas après tout !!

Elle téléphona au Directeur Adjoint W.S. Skinner et lui expliqua que la journée d’hier avait été lourde en émotion et qu’elle avait besoin de se reposer … Il accepta tout de suite, il faisait confiance à son agent.

Mulder et Scully passèrent toute la matinée en amoureux, ils allèrent ensuite au parc en faisant attention à ne pas être dans un moment un peu trop intime qui aura pu avoir des conséquences dans le futur. Puis ils rentrèrent chez Mulder.

Skinner passa chez Mulder afin de lui parler de prendre de ses nouvelles ainsi que lui dire ce qu’il en est au FBI. A sa grande surprise, il vit que Scully était là elle aussi mais il fit comme si de rien était bien qu’il l’ai vu sortir de la chambre de Mulder alors que Mulder ouvrait la porte d’entrée, les vêtements plus ou moins arrangés !
- Agent Scully ??? Comment vous sentez-vous ?
- Bien mieux, merci ! Dit-elle en souriant discrètement à Mulder

Mulder s’assit sur le canapé, Scully resta debout près de Skinner.

- Kersh veut que je passe mon temps derrière un bureau
- Non, il veut que tu démissionnes, Mulder

Scully s’assit sur le canapé, à côté de Mulder, ils discutèrent de l’agent Doggett, du FBI, de Kersh … [pour + de détails regardez l’épisode « Three Words »]


Mulder a plus que jamais envie de reprendre son travail…

Skinner regarda Scully. On peut entendre la douche de Mulder couler.
- Je croyais que vous étiez fatiguée ?

Il n’attendit aucune réponse de la part de l’agent Scully.
- Il faut que je reparte au siège, on doit m’attendre.
- Merci Mr, je vous retrouve à la réunion

Scully ferma la porte d’entrée et alla voir Mulder qui sortait de sa douche au même moment.
- Mulder, il faut que j’aille à cette réunion. A bientôt

Elle l’embrassa et parti.


Dernière édition par Timmy le Dim 23 Nov - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thehouseofdavid.bbconcept.net
Timmy

avatar

Nombre de messages : 114
Age : 31
Localisation : Dijon (France)
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: #2 - Ma vision de la saison 8...   Mer 2 Aoû - 0:04

04 :45 PM
Salle de réunion.

Scully se sentait un peu gênée face à Skinner bien qu’il ne lui ait rien dit, elle savait qu’il se doutait de quelque chose. Après avoir donné des instructions à tous les agents présents, Skinner alla parler avec Scully :
- Mais où est l’agent Doggett ?
- Je n’arrive pas à le joindre.

Elle réessaya de lui téléphoner… aucune réponse
- Je ne peux pas couvrir ce dossier, Agent Scully. Il est évident qu’il s’agit d’un X-Files.
- Je sais, je m’en charge, je fais essayer de le trouver.

Le portable de Scully sonna, elle regarda l’écran
- Je ne sais pas si ça va contribuer à vous faire sentir mieux, Monsieur !
Sur le portable on peut lire un message de Mulder : « Où êtes vous tous ? Descendez. Mulder »
- Il est ici !?! S’étonna Skinner.
- Oh Monsieur, comme vous, je m’attends au pire !!

Bureau de Mulder

Scully arriva en premier au bureau de Mulder

- Mulder ???
- Dana, tu en fais une tête ! C’est parce que je ne t’ai pas dit à quel point je t’aime dans mon petit message ??
- Chuuuut !!

Skinner arriva dans le bureau. Mulder et Scully ne dirent rien en attendant que Skinner parle de peur de faire une autre gaffe. Mulder a les pieds sur le bureau.
Mulder leur expliqua ce qu’il avait trouvant tout en émettant ses doutes sur les capacités de l’agent Doggett à trouver ce qu’il fallait pour faire avancer l’enquête, bien qu’il ne le connaisse pas. Scully réagit comme avant que Mulder n’ait été enlevé, c’est à dire qu’elle a du mal à croire ce que dit Mulder … ce qui les mit un peu en froid.
Skinner partit et laissa les deux agents régler leurs affaires. Mulder alla dans la salle des preuves, Scully l’accompagna. Elle eut le sentiment que Mulder voulait marquer son territoire, qu’il ne voulait pas que Doggett n’empiète sur son territoire privé.

09:48 PM
Salle des preuves du FBI

Mulder et Scully entrèrent dans la salle, Scully n’est pas très heureuse à cette idée. Elle essaya même de l’en dissuader mais c’était peine perdue. … Scully réalisa que Mulder avait été énormément marqué par ce qui lui était arrivé, bien qu’il ne lui ai encore presque rien dit, elle se douta que ce qu’avait enduré Mulder devait être affreux.

Scully s’apprêta à quitter la pièce quand Mulder vit quelque chose d’intéressant sur l’ordinateur. Elle écouta ce que lui dit Mulder. Au fond elle, elle ne voulait pas le laisser seul, elle espérait juste qu’il la suive à l’extérieur. Elle l’aida à enfreindre le règlement en l’aidant à sortir le disque dur de l’ordinateur de la salle. Elle prit sur elle toute la responsabilité des actes de Mulder de peur de le voir s’éloigner d’elle à nouveau et afin de le libérer de ses démons. En souriant, il referma les boites et suivi Scully hors de la pièce. Ils retournèrent dans leur bureau.

Au X-Files
- Pourquoi prends-tu de tel risque pour moi ?
- Parce que je t’ai déjà perdu et je ne veux pas risquer de te perdre à nouveau !!

Il l’embrassa rapidement, ils ne pouvaient prendre le risque d’être vu, Skinner avait déjà de gros soupçons. Scully continua :
- Et je te fais confiance, je sais que quand tu as flairé quelque chose, il y a de grande chance que ça nous conduise à quelque chose de vraiment intéressant.
- WOW !! Ca me touche !! Tu auras le droit à une surprise ce soir mais pour ça il faudra que tu prennes des vêtements de change parce que tu passeras la nuit entière avec moi !
- Je vais chercher des affaires chez moi !
- D’accord je passerai te chercher, téléphone moi dès que tu es prête !

Un petit bisou et un effleurement du ventre en passant et Mulder quitta la pièce. Scully se crut de retour en enfance devoir se cacher de tous… C’était un défi qu’elle se faisait un plaisir de relever, surtout qu’elle n’était pas seul à le faire, il y a Mulder aussi. Scully sortit à son tour avec le disque dur caché dans son gilet (heureusement qu’elle est enceinte, ses larges vêtements lui permettent de le cacher parfaitement). Elle prit un taxi et rentra chez elle.

Chez Scully
On frappa à la porte, c’était les Lone Gunmen elle ouvrit aussitôt la porte.
- On a su que vous aviez un travail pour nous !
- Comment savez-vous cela ? … A vrai dire je préfère ne pas le savoir.

Elle leur montra le disque dur et leur demanda d’essayer de le décrypter, pendant ce temps elle alla dans la chambre faire ses valises, prit des affaires confortables et d’autres sexy !! Elle se reposa un peu sur le canapé de façon à pouvoir surveiller les bandits solitaires en même temps. Puis intriguée, elle alla voir ce qu’ils avaient trouvé.

Quelques minutes plus tard, on frappa à la porte, Frohike alla ouvrir à la porte à Mulder.
- Tu sais, c’est vraiment pas cool. Tu as été mort pendant six mois et tu as toujours meilleure mine que moi. Mais pas de beaucoup.

Frohike enlaça Mulder en le prenant par la taille. Mulder l’embrassa à son tour et ria doucement.
- Melvin. Je serai encore plus heureux de te voir si tu ne me forçais pas à danser le slow.

Embarrassé, Frohike se recula.
- Désolé.

Mulder s’avança dans l’appartement de Scully en direction de la cuisine où ils sont tous là.
- Je pense qu’il va sans dire que nous sommes tous extrêmement heureux de te revoir (Byers)
- Et pas seulement parce que nous avons une grande question a te poser sur ton implication dans cet heureux événement.

Langly jeta un coup d’œil à Scully. Surpris, Mulder regarda Scully. Scully indiqua l’ordinateur qui se trouvait sur la table tout en les ignorant.
- C’est ça de jouer avec l’intuition, Mulder. Les, uh, Bandits ont été capable de décrypter les données que tu as trouvées sur le disque dur d’Howard Salt. C’était une série de dossiers qui ont été téléchargé le jour où il est mort. (Scully)
- Téléchargé depuis où ? (Mulder)
- Le CFS, le Centre Fédéral de Statistiques. (Scully)
- …

Ils parlèrent un moment de ce que les trois Bandits Solitaires venaient de découvrir. Mulder comprend qu’il avait raison à propos de sa théorie sur la mort d’Howard Salt. Mais les trois Lone Gunmen ne veulent pas aller plus loin dans leurs recherches.
- Oh. Je vois (Mulder)

Les Lone Gunmen paraissent se sentir mal. Mulder regarda directement Scully.
- Quelqu’un a déjà plaidé pour sa cause (Mulder)

Il regarda Scully.
- Bon, je voudrai juste vous rappeler, messieurs que nous sommes en Amérique et que celui qui a le plus de votes n’est pas toujours élu.

Scully croisa le regard béat de Mulder, il était fier de lui.
Scully quitta son appartement afin d’aller en taxi chez Mulder qui devait venir la retrouver plus tard après avoir réglé son « enquête » avec les Lone Gunmen.

Dehors, devant l’appartement de Scully
- Attendez ! (Doggett)
- Agent Doggett ? (Mulder)
- Oui.
- Pouvez-vous attendre une minute ? demanda-t-elle au chauffeur de taxi
- Agent Scully, je suis désolé de vous surprendre.
- Que faites vous ici à cette heure ? Mais vous tremblez de froid.
- J’ai quelque chose pour l’agent Mulder. Je ne le connais pas, et je sais qu’il ne me fait pas confiance donc je vous demande de lui dire.
- Qu’avez-vous à lui donner ?
- Des informations à propos de l’échappé qui m’a pris en otage. L’un de ses disciples était l’homme qui a été abattu devant la maison Blanche.
- Oh, oui, l’agent Mulder est déjà au courant de cela.
- Ce qu’il ne sait pas, c’est que cet homme avait sur lui un disque qu’il voulait remettre au Président.
- Qui vous a donné ces informations ?
- Je ne peux pas vous le dire mais je peux vous dire que sur cette disquette il y avait un mot de passe.
- Vous l’avez, ce mot de passe ?
- C’est trois mots : Fight the future.

Doggett parti et Scully retourna voir Mulder. Elle entra dans son appartement. Mulder était assis sur le canapé, sans bouger. Scully semblait triste.
- Scully, pourquoi es-tu revenu ? Il s’est passé quelque chose ?
- J’ai, um … je ne sais pas si je dois te le dire, Mulder.
- Scully, si tu connais quelque chose qui pourrait m’aider, tu dois me le dire.

Scully le regarda, elle se demanda quoi faire. … elle finit par lui donner le mot de passe tout en commençant à pleurer.
- Pourquoi pleures-tu, ma douce ?
- Mulder, je ne veux pas que tu risques ta vie !
- Ne t’inquiète pas pour moi ! Combien de fois me suis-je trompé ? Hein ?
- Bon, je viens avec toi !
- Hors de question, ce n’est pas un endroit pour une femme enceinte
- Mulder !!! Bon, alors je serai ton chauffeur, ton gaie !

Centre Fédéral de Statistiques
Crystal City, Virginie

Scully attendait dehors au Volant de sa voiture, le moteur en route. Le regarda attentivement l’immeuble près d’elle. Elle se sentait frustrée et inquiète. Soudain, Doggett tapa à sa fenêtre pour la lui faire baisser afin de lui expliquer que malencontreusement il avait peut-être fait tombé Mulder dans un piège. Scully refusa de partir pour ce mettre en sécurité bien qu’elle fasse confiance en Doggett. Doggett parti donc à la recherche de Mulder.
Tout à coup, elle aperçu la cavalerie arriver. Elle essaya de se calmer, de ne pas paniquer. Enfin elle appela les Lone Gunmen pour qu’ils préviennent Mulder. Ils arrivent à le sortir in extremis.

Plus tard dans la nuit,
Chez Mulder

Scully faisait un peu la tête et Mulder s’en aperçu tout de suite. Il se doutait du pourquoi mais ne savait pas quoi faire, comment aborder un sujet de conversation avec elle. Scully se leva et alla prendre une douche. Sous la douche, elle fondit en larme. Ne la voyant pas revenir Mulder alla la chercher. Il frappa à la porte, Scully lui répondu, avec une voix pleine de sanglots, que tout allait bien mais Mulder entra quand même. Il la prit dans ses bras.
- Ne me refais plus jamais ça lui dit-elle

Mulder l’enlaça puis alla dans la chambre, Scully arriva à son tour. Mulder la fit s’allonger dans la position la plus confortable possible et commença à lui faire un massage afin de la relaxer après ce bon bain. Ils se couchèrent chacun dans les bras de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thehouseofdavid.bbconcept.net
 
#2 - Ma vision de la saison 8...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Révision: Perle de Saison
» Une vision marrante de P&P 95
» Homeland Saison 2
» a chaque espèce de poisson, sa meilleure saison
» Tous les personnages de la saison 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: Timmy-
Sauter vers: