Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sequel: Triangle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Polly

avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Sequel: Triangle   Mer 2 Aoû - 20:49

Auteur : Polly
Genre : Séquel
Time-Line : Triangle/Triangle - Saison 6 - Episode 03.
Disclaimers : Cette fanfiction est réalisée à but non lucratif, simplement dans un but divertissant, je n'en retire aucune source pécuniaire. Les personnages de Fox Mulder et de Dana Scully ne m'appartiennent en aucun cas, ils sont la propriété de Chris Carter, de 1013 Production et de la 20th Century Fox.
Résumé : A situer entre le moment où ils repêchent le corps de Mulder dans l'eau et son admission à l'hôpital...
Feedbacks : AndreaParCoeur@hotmail.fr





______________________


Triangle

______________________


Frohike sauta de la dernière marche et se retourna pour aider Scully à rejoindre leur bateau. Alors que Byers s’occupait de faire démarrer leur moteur afin de s’éloigner du navire fantôme, elle admirait ce chef d’œuvre oublié et désespérément vide. La jeune femme ne détourna les yeux qu’une seconde lorsque que son ami déposa une couverture sur ses épaules. Elle n’avait même pas remarqué que le vent s’était levé et que les embruns qui lui caressaient doucement le visage auparavant s’étaient transformés en de vraies épines à cause du froid.

« Dana ? Est-ce que ça va ? » S’inquiéta Frohike en la voyant plongée dans ses pensées.

« Oui, je me demande où est Mulder… » Se confia-t-elle à son plus grand étonnement.

« Je suis sûr qu’on le retrouvera, si ça se trouve, il est déjà rentré et on va se faire accueillir avec des reproches ! » Lança-t-il pour essayer de la détendre.

Un sourire naquit sur les lèvres de Scully mais il ne rejoignit pas ses yeux dont la couleur s’était considérablement ternie. Ce navire, quoique somptueux, lui donnait la chair de poule. En parcourant ses couloirs délabrés, elle avait senti comme une présence, cela ne lui était jamais arrivé par la passé. Cette impression s’insinuait en elle sans qu’elle ne puisse lutter contre ou la réprimer. Son corps avait traversé quelque chose, elle en était persuadée, mais comment savoir de quoi il s’agissait ?

Leur location commença lentement à naviguer puis Byers accrut progressivement la vitesse, obligeant presque Scully à se tenir pour ne pas perdre l’équilibre à cause de la houle. Les trois hommes discutaient silencieusement, probablement au sujet de Mulder et de sa dernière escapade. Oh, Mulder… Où pouvait-il bien se trouver ?

Scully s’assit en resserrant la couverture autour d’elle, secouée de frissons incontrôlables. L’angoisse de ne jamais le retrouver, le manque qui montait en elle comme une maladie s’empare d’un corps sain. Depuis la fermeture des affaires non classées, elle n’avait de cesse de penser à Mulder. Elle-même regrettait on ancien travail alors comment Mulder faisait-il pour supporter cette injuste situation ? L’absence de son collègue se faisait déjà oppressante quand ils réalisaient des tâches différentes, dues à leur nouvelle affectation, alors que dire de l’effet de sa disparition ?

C’était comme si le cœur de Scully était en suspend, dans l’expectative, devait-il continuer à battre sachant que l’énergie qui le faisait fonctionner restait introuvable ? Ses yeux se fermèrent et de nombreuses images du passé envahirent son esprit.

Sa main caressant sa joue le jour où son père l’avait quittée, ses doigts entrelacés aux siens durant son séjour à l’hôpital pour soigner son cancer, son visage inquiet lorsqu’elle avait ouvert les yeux, enfermée dans ce cercueil de verre, en Antarctique… Le poids de son corps contre le sien, pendant cette nuit humide en Floride, sa voix rassurante qui l’avait calmée quand ces horribles insectes luminescents infiltraient leur cabane de fortune… Ses deux bras autour d’elle à son retour de Tunguska, ils n’auraient pas été en pleine Commission d’Enquête Sénatoriale, elle l’aurait embrassé tellement la joie de le revoir sain et sauf avait été immense.

Les yeux au ciel, elle admirait les étoiles qui disparaissaient peu à peu, laissant place au jour qui se levait. Pas un seul nuage n’était à portée de vue dans ce bleu si profond qu’il se mêlait à celui de l’océan. Elle soupira de fatigue et de dépit, juste au moment où son regard s’accrocha à quelque chose. Une ombre au loin, ressemblant étrangement à une silhouette humaine balayée par les eaux. Sans plus attendre, elle rejoignit Byers qui tenait la barre.

« Là bas regardez ! » Indiqua-t-elle aux trois hommes en pointant du doigt la fine masse.

« Je vous avais dit qu’on le retrouverait ! » S’écria Frohike, se débarrassant presque du nœud qui lui avait tenaillé l’estomac tout au long de la nuit.

Quand ils rejoignirent ce corps qui flottait parmi les débris d’un bateau, le soleil avait déjà pris de l’altitude. Il s’agissait d’un homme et Scully n’eut pas besoin que Langley ne le retourne pour deviner sans l’ombre d’un doute que c’était bien Mulder.

« Un plus grand navire a dû le heurter… » Présuma Byers en les rejoignant à l’arrière.

« Aidez-moi à le hisser ! » Demanda Langley en lui attrapant un bras.

Scully voulut se pencher au dessus de la balustrade mais par précaution, Frohike prit sa place et ils remontèrent le corps inerte de Mulder à bord. Il s’échouèrent tous les trois sur la cale et Scully s’agenouilla auprès de son collègue, soulevant sa tête afin de la déposer sur ses genoux.

« Byers, trouvez-moi des couvertures, il fait un choc hypothermique. » Annonça-t-elle en peignant de ses doigts les cheveux de Mulder vers l’arrière.

« Qui sait combien de temps il est resté dans l’eau… » S’inquiéta Langley en apercevant la pâleur de ses joues et la teinte violacée de ses lèvres.

« Il faut à tout prix le réchauffer. » Expliqua Scully alors que Byers et Frohike recouvraient Mulder de couvertures.

Ce dernier reprenait peu à peu conscience et ses paupières papillonnaient sans pouvoir rester totalement ouvertes. Néanmoins Scully comprit qu’il l’avait reconnue, il était plus détendu et elle aurait juré qu’il avait fébrilement sourit. Tendrement, elle le berçait contre elle, lui murmurant des mots rassurants, lui promettant que tout irait bien désormais puisqu’elle était là, avec lui.

« Pourquoi… » Souffla-t-il, à bout de forces.

Scully fronça les sourcils, que voulait-t-il savoir ? La raison pour laquelle il se trouvait dans ses bras, pourquoi elle avait remué ciel et Terre pour le retrouver ? Elle pensa donc qu’il délirait légèrement, peut-être pensait-il encore être à bord du Queen Ann.

« Pourquoi… » Recommença-t-il et cette fois, elle baissa la tête pour mieux l’entendre. « Avoir répondu et à mon baiser pour… me frapper après ? » Questionna-t-il avec tant de difficulté que sa voix en était à peine audible.

« Quoi ? » S’exclama-t-elle, pas sûre d’avoir bien saisi ce qu’elle était sensée comprendre.

Il s’était déjà rendormi, visiblement en confiance. Avait-il réellement parlé d’un baiser ? Il devait divaguer, sa tête avait peut-être cogné quelque chose durant son accident et il ne la reconnaissait pas. Oui, ce devait être ça, tenta de se convaincre Scully en resserrant son étreinte autour de son corps tremblant.

Les Lone Gunmen observaient les deux collègues avec une jalousie peu dissimulable. Ils étaient plus proches qu’il était physiquement possible de l’être. Une telle relation était parfaitement unique et inimitable, si belle et si profond que rien ne pourrait jamais l’altérer. Byers sourit puis fit redémarrer leur moteur, se dirigeant à toute vitesse vers la côte pour faire admettre le plus vite possible Mulder à l’hôpital.

The End

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pauline.de.vries.free.fr
 
Sequel: Triangle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"
» remplacement triangle av inférieur
» triangle elcon
» Bûche-triangle en croûte épicée et sa marmelade de poires
» "triangle" : un film fait à 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: PoLLy-
Sauter vers: