Les fanfics de la Gillian Community

Fanfics sur Xfiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeux macabres ... [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El0die

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 26
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Jeux macabres ... [En cours]   Lun 28 Aoû - 18:30

Auteur: Elodie (Gillian-scully)
Date: 28 Aout....
Résumé: Des meurtres. Des histoires personnelles qui refont surface.
Disclaimer: Les personnages de Mulder et Scully ne m'appertiennent pas. Je les empreinte juste le temps d'une histoire.
Avertissement: Aucun
Commentaire: Merci à Héloise qui m'a donner pleins d'idées, je t'aime la miss !




Jeux macabres


Dana Scully fut réveillée par le bruit d’un coup de feu. Elle s’assit sur son lit pour essayer de savoir d‘où il venait et se leva immédiatement chercher son revolver. Celui-ci était sous son traversins, elle vérifia si il était bien charger, pris son manteau et son portable, puis traversa son appartement pour arrivée à la porte. Personne ne se trouvait dans le couloir. Elle jeta un bref coup d’œil aux alentours et vit que la porte de l’appartement de son voisin était grande ouverte. Elle entra, et pivota sur sa gauche puis sur sa droite enregistrant chaque détails, un ordinateur portable ouvert, une bouteille de vin blanc à moitié vidée, elle ne vit personne mise à par l’obscurité profonde et immobile. Elle avait vu toutes les pièces sauf la chambre, quand elle arriva à celle-ci. Rien à première vu mais quand elle baissa ses yeux, elle vit un corps, inerte, étendu au pied du lit. Elle s’agenouilla près du jeune homme, chercha son pouls, elle ne le trouva pas. Scully examina alors vite fais le corps, et vit qu’on lui avait tiré dessus à deux reprises. La première fois entre les omoplates et la deuxième, dans le bas de la nuque. Elle se décida alors à appeler des renforts, en commençant par prévenir l’adjoint Skinner. Elle sortit son portable de la poche droite de son manteau et composa le numéro. Skinner répondit à la deuxième sonnerie. Il était chez l’agent Pia. Et il était 1h24 du matin. Skinner tourna vite fais dans le lit en enlevant ses bras qui se situait autour de la jeune femme pour prendre le portable qui lui était enfouit au sol parmi tous ses vêtements. Il le trouva enfin sous son boxer, l’attrapa et l’ouvra.

Skinner: Oui ?
Scully: Monsieur…
Skinner: Agent Scully vous savez l’heure qu’il est ?
Scully: Oui Monsieur, seulement.
Skinner: Il n’y à pas de seulement Agent Scully.
Scully: C’est pour une affaire Monsieur.
Skinner: Nous verrons cela demain Agent Scully, quand nous serons avec l’Agent Mulder.
Scully: Monsieur…
Skinner: Bonne nuit.
Scully: Mon voisin est mort !
Skinner: Pardon ?
Scully: Oui, apparemment on lui aurais tiré deux balles, une dans les omoplates et l’autre dans le bas de la nuque Monsieur.
Skinner: Très vous contacter Mulder si ce n’est pas déjà fait, moi je vais appeler une équipe médicale pour qu’il emmène le corps à la morgue vous pourrez mieux l’examiné là-bas en faisant une autopsie.
Scully: Bien Monsieur.

Scully raccrocha pensive, puis revint sur le corps. Elle le regarda, se baissa et se demanda si le tueur avait fais cela à cause d’une vieille histoire ou bien car il avait envie de tuer ? Elle se posa cette question au moins une dizaines de fois. Elle se dit que si c’était à cause de son envie de tuer, elle aurait put être à la place de son voisin. Après cela elle se releva doucement à cause de quelques vertiges, et appela Mulder pour le prévenir de ce qu’il se passait à côté de chez elle.
Elle fit alors le numéro et tomba sur sa messagerie vocale. « Bonjour, ici l’Agent Fox Mulder. Malheureusement je ne suis pas disponible pour le moment alors laissez moi un message ou rappeler plus tard. » Il ne répondait pas … Elle essaya sur le fixe, composa les dix chiffres puis attendit, une, deux, puis trois sonneries quand il décrocha.


Mulder: Allô.
Scully: Mulder ? Excuse moi de te déranger.
Mulder: Non, sa va tu ne me dérange pas je regardait Plan9 et je me suis endormit.
Scully: Encore! Mulder j’aimerais que tu viennes pour une affaire, bon bien sûr ne te fait pas d’idée ce n’est pas une affaire non classée.
Mulder: Ok, tu es où là ?
Scully: Chez moi. Enfin chez mon voisin.
Mulder: Chez ton voisin?
Scully: Oui il est mort il n’y a pas très longtemps.
Mulder: J’arrive.
Scully: Merci.

Mulder raccrocha après le dernier mot de Scully. Il enfila un T-shirt puis un jean et mis ses basket. Il pris son revolver, le chargea, sortit de son appartement pris sa voiture et fonça chez sa partenaire. De l’autre côté les renforts arrivèrent. Ils examinèrent la maison du voisin de Scully. Mulder arriva en bas de l’immeuble de Scully, pris l’ascenseur et se dirigea vers la porte ouverte où l’on voyait des gens autour. Ils leur dit gentiment de circuler, se faufila parmi les agents qui se trouvaient dans l’appartement et chercha Scully des yeux. Il la trouva assise près de la victime en train de l’épier. Des personnes emmenèrent le corps à la morgue.

A SUIVRE... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gillian-scully.skyblog.com
El0die

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 26
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Jeux macabres ... [En cours]   Ven 1 Sep - 1:47

Mulder raccrocha après le dernier mot de Scully. Il enfila un T-shirt puis un jean et mit ses basket. Il prit son revolver, le chargea, sortit de son appartement, pris sa voiture et fonça chez sa partenaire. De l’autre côté les renforts arrivèrent. Ils examinèrent la maison du voisin à Scully. Mulder arriva en bas de l’immeuble de Scully, prit l’ascenseur et se dirigea vers la porte ouverte. Des gens s’étaient rassemblés tout autour de la pièce. Ils leur dit gentiment de circuler, se faufila parmi les agents qui se trouvaient dans l’appartement et chercha Scully des yeux. Il la trouva assise près de la victime en train de l’épier. Des personnes emmenèrent le corps à la morgue. Scully fit attention à ce qu’ils prennent bien le corps sans l’abîmer. Quand ils commencèrent à le soulever, elle vit une carte tomber. Elle ne dit rien et la ramassa. Quant aux agents, eux se retirèrent dans le couloir. Mulder alla voir Scully, il passa par le petit salon et atterrit dans la chambre. Scully pris la carte et se releva doucement pour parler à Mulder. Celui-ci la regarda faire puis lui demanda :

Mulder : Qu’es-ce que c’est ?
Scully : Une carte qui est tombée quand ils ont emmener le corps de la victime.
Mulder : Qu’es-ce qu’il y a d’inscrit dessus ?
Scully : A parement c’est une carte de visite, celle d’une infirmière.
Mulder : A bon, et de quel hôpital ?
Scully : Le Washington memorial hospital.
Mulder : Ca te dit un petit tour là-bas ?
Scully : On n’y va.

Scully jeta un dernier petit coup d’œil dans l’appartement. Ayant toujours la carte en main droite, elle se dépêcha de la ranger dans sa poche pour ne pas la montrer aux autres agents. Ils passèrent dans le couloir et se dirigèrent vers l’ascenseur. Scully ressortit le papier de sa poche pour voir l’adresse de cet hôpital. Il prirent la voiture de Scully et foncèrent à Washington. Ils entrèrent dans le bâtiment, allèrent à l’accueil et posèrent quelques questions à une stagiaire et une secrétaire.

Scully : Bonjour Mesdames, je suis l’agent l’agent Scully et voici l’agent Mulder, nous sommes du F.B.I. et nous aimerions vous posez quelques questions si cela ne vous dérange pas.
La secrétaire : Non bien sûre allez y.
La stagiaire : Hé bien moi je vais retournée ranger les dossiers que j’ai en main.
Scully : Mademoiselle !
La stagiaire : Oui, je n’ai pas très envie de répondre à vos questions. Désolé.
Scully : Peut-on savoir pourquoi ?
Mulder : Vous ne connaissez même pas nos questions.
Scully : Bien c’est à propos d’une infirmière qui aurait été tuée la nuit dernière.
La stagiaire : Je ne vois pas de quoi vous voulez parler madame.
Scully : Mademoiselle. Et ne me dites pas que vous ne savez pas vous avez travailler ensembles.
La stagiaire : Très bien si je vais répondre à vos questions, c’est passe que nous étions très lier, je la connaissais très bien sa mort ma fais un choc c’était une femme extraordinaire elle n’a jamais ratée quoi que ce soit, mise à par une intervention sur une petite fille, à ce moment là elle était avec le médecin Rogers. Ils s’en sont voulus. C’était il y a 6 ans. Dans un accident de voiture le ou la conductrice est partie ayant trop peur des conséquences. Le père à déposer son enfant dans cet hôpital, ils traversaient la route quand cette voiture a heurtée cette fillette âgée de 10 ans. Depuis que sa fille est décédée nous ne l’avons plus jamais revu.

C’est à cet instant que Scully se reconnu. Elle se souvint de tout. La voiture heurtant cette pauvre petite fille, son père accourant vers elle, les gens sur les trottoirs s’arrêter… C’était bien il y a 6 ans, elle allait en direction des affaires non classée pour la première fois, c’était sa toute première rencontre avec son partenaire Mulder. Au moment de l’accident, elle pensait à ce qu’elle allait dire à son nouveau collègue, puis voyant cette petite fille traverser puis s’arrêter devant, elle paniqua puis freina mais il était trop tard c’était la première fois de sa vie que quelque chose comme sa lui arrivait. Elle s’en voulait toujours, et maintenant cette histoire remontait à la surface. Elle regarda Mulder puis la stagiaire qui avait les larmes aux yeux. Elle ne savait plus où se mettre à ce moment. La seul chose qu’elle avait en tête c’était d’oublier cette grave erreur, et se cachée. Elle avait honte. Même si il y avait des accidents tous les jours, elle ne se le pardonnerait jamais. Elle était médecin. Elle l’aurait dû s’arrêter. Seulement ça a été plus fort qu’elle. Le choc. La panique.
Elle se retourna vers Mulder puis le prit à part.


Scully : Mulder, je crois que l’on devrait rentrer.
Mulder : Attends Scully, après toute les informations que nous avons. On ne peu pas s’arrêter là.
Scully : Si nous pouvons, nous ne retrouverons jamais le tueur de toute façon.
Mulder : Scully ton voisin le médecin Rogers, et l’infirmière. Ils sont tout les deux mort à cause de cette petite fille, c’est son père qui les à tués c’est logique tout est là Scully.
Scully : Ce n’est pas possible que cela soit si simple Mulder.
Mulder : Scully, il les à tués pour venger sa fille, ce médecin, ton voisin. Il a échoué, et l’infirmière travaillait avec lui.
Scully : Oui, mais c’est bon Mulder il n’y auras pas d’autres meurtres.
Mulder : Tu oublies la ou le conducteur Scully. Il y passera aussi. Si cela se trouve il tue dans le désordre il y en a peut-être avant le conducteur, celui-ci seras sans nul doute le dernier.
Scully : Mulder…
Mulder : Ok, on rentre mais cette histoire n’est pas finie, l’étudier ici où bureau c’est pareil. A part qu’ici tu es sûr d’avoir plus d’indices c’est tout Scully.

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gillian-scully.skyblog.com
 
Jeux macabres ... [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours public à l'UNIL : Jeux vidéos, culture ou abrutissement ?
» A quels jeux jouets vous quand vous étiez a la récréation
» Des cours d'Occitan ?
» la décevante évolution des jeux (surtout fps et rpg)
» [Shojo] Sailor Moon/ L'infirmerie après les cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les fanfics de la Gillian Community :: Les fanfics :: Gillian-Scully-
Sauter vers: